Formation et emplois

Êtes-vous votre plus grand fan?

Êtes-vous humble de nature? Si oui, bravo! L’humilité est une qualité qui nous évite de nous prendre pour un autre et de nous lancer dans des projets où nous ne serons pas à la hauteur. Remar­quez cependant qu’il y a humilité et humilité.

Beaucoup de Québécois se sont vu inculquer l’idée, en grandissant, qu’il fallait se sous-estimer pour être humble. En conséquence, ils se contentent aujour­d’hui de vivre en deçà de leur potentiel. Ils se refusent d’aspirer à la vie qu’ils mériteraient tout à fait.

Si vous vous reconnaissez, voici une bonne nouvelle : l’humilité doit être accompagnée d’une saine objectivité. Être humble, c’est apprendre à se voir tel qu’on est, sans se sous-estimer. C’est découvrir tous les talents qui se cachent en nous et c’est, dans la foulée de ces découvertes, apprendre à s’apprécier et à s’aimer. C’est devenir son plus grand fan. Quand on y arrive, notre perception du monde bascule. Au lieu de voir des problèmes, on voit des défis. Au lieu de refuser de se lancer dans un projet parce qu’il nous semble trop gros, on le prend bouchée par bouchée. Au lieu d’éviter les honneurs, on perçoit ceux-ci comme un juste retour des choses.

Exercice pratique

Prenez quelques instants aujourd’hui et, sur une feuille, dessinez un tableau ayant trois colonnes. Intitulez la première colonne «Mes accomplissements». Dans celle-ci, inscrivez tous les accomplissements dont vous êtes fier. Ne vous gênez pas; vous n’aurez pas à montrer cette liste à qui que ce soit. Inscrivez au moins 25 entrées.

Intitulez la deuxième colonne «Talents, qualités et compétences», puis, pour chacun de vos accomplissements, inscrivez ce qui vous a permis de l’atteindre. Décou­vrez les mille possibilités qui se cachent en vous. Bombez le torse. Soyez fier. Il ne vous reste plus qu’à intituler la troisième colon­ne «Projets futurs» et à vous demander tout ce qu’il vous reste à réaliser, compte tenu de tous ces talents, qualités et compétences qui vous habitent. Prenez votre temps. Ne vous contentez pas de cette vie où vous ne recourriez qu’à une partie de votre potentiel.

Et si, chemin faisant, vous doutez de certaines compétences, faites-les évaluer ou allez chercher la formation qui vous permettra de vous sentir à l’aise quand vous les utilisez. Je ne vous demande pas de vous enfler la tête et de vous prendre pour une autre personne. Je souhaite simplement que vous réalisiez à quel point vous êtes grand. Ensuite, vous pourrez laisser dans ce monde une empreinte à votre mesure.

Articles récents du même sujet