Formation et emplois

Devenez un aimant humain

Le professeur Wiseman a découvert que les gens chanceux sourient deux fois plus souvent, établissent plus de contacts visuels et adoptent trois fois plus souvent des postures ouvertes que les personnes malchanceuses.

Avez-vous remarqué qu’il y a des personnes qui attirent les gens et d’autres qui semblent les éloigner? Avez-vous remarqué qu’il y a des gens que vous évitez et d’autres par qui vous vous sentez attiré?

Cette capacité d’agir comme un aimant humain a des répercussions considérables pour ceux qui y arrivent. Quand ils sont confrontés à un problème ou quand ils cherchent à réaliser un rêve, ils semblent trouver comme par magie des gens qui ont les bons contacts, qui possèdent l’information qui leur manque ou qui peuvent les conseiller de bon cÅ“ur.

Les autres, faute de réseau, sont condamnés à répéter les erreurs maintes fois commises par les autres. Personne ne les aide et ils n’ont pas tendance à demander l’aide de qui que ce soit.

De quel côté préféreriez-vous vous trouver? Il y a au Royaume-Uni un chercheur qui a tenté pendant des années de comprendre la différence entre les gens chanceux et malchanceux. Il a étudié des membres des deux groupes et a abondamment écrit sur eux. Savez-vous ce qu’il a remarqué? Que les gens chanceux agissent comme des aimants humains parce qu’ils ont développé des comportements susceptibles d’attirer les gens.

Trois comportements
Et quels sont ces comportements? Je vous les présente aujourd’hui. Il y en a trois. Tellement simples que vous pouvez commencer à les utiliser dès aujourd’hui.

Premièrement, le Dr Wise­man a découvert que les personnes chanceuses sourient deux fois plus souvent que les personnes malchanceu­ses. Ce faisant, elles attirent les gens qui ont besoin d’aide et se construisent ainsi un capital de réciprocité qui incite les gens à leur renvoyer l’ascenseur à la première occasion. Elles se prémunissent ainsi contre les malheurs inévitables de la vie.

Deuxièmement, le Dr Wise­man a constaté que les personnes chanceuses adoptent trois fois plus souvent des postures ouvertes que des postures fermées. Décroisez donc les bras. Ne vous repliez pas sur vous-même. Ne vous enfoncez pas dans votre chaise. Sans le dire, simplement par le geste, démontrez que vous êtes réceptif.

Finalement, le Dr Wiseman a réalisé que les personnes chanceuses établissent plus de contacts visuels que leurs contreparties moins chanceuses. Pourquoi fermer les yeux ou détourner le regard alors qu’un bon contact visuel témoigne de votre disponibilité?

Articles récents du même sujet