Formation et emplois

Les employés toujours stressés

Après un été long et chaud, c’est le retour du quotidien et du stress au travail. Et selon le sondage national sur la santé de Desjardins Sécurité financière, il ne fait aucun doute que les travailleurs canadiens ressentent beaucoup de stress. La plupart des Canadiens estiment que leur santé physique et financière est bonne, mais près de 30 % se sentent plus stressés aujourd’hui qu’il y a un an.

Interrogés à ce sujet, les participants ont indiqué que les principaux facteurs de stress étaient un salaire insuffisant (30 %), une surcharge de travail (27 %), un manque de reconnaissance (22 %) et une ambiance de travail négative (22 %).  L’un des constats positifs de ce sondage est que les répondants prennent des mesures concrètes pour mieux gérer leur stress au travail. Plusieurs ont notamment revu leur conception de la perfection, leurs habitudes de travail ou encore, le niveau de réalisme avec lequel ils abordent les échéances serrées.

D’autres ont aussi apporté des modifications à leur mode de vie personnelle, en gérant plus efficacement leurs priorités, en adoptant de meilleures habitudes alimentaires et en se reposant davantage. Même si la plupart des répondants au sondage se disent passionnés par leur travail (74 %), apprécient leurs collègues (75 %) et sont, de manière générale, satisfaits de leur emploi (76 %), seuls 32 % estiment que leur employeur les aide à mieux gérer leur stress au travail. Ils laissent entendre que leurs employeurs devraient plus reconnaître le travail effectué (36 %), fournir aux employés de meilleurs outils de travail (19 %) et améliorer l’environnement de travail ainsi que les conditions de travail en général (31 % et 26 %, respectivement).

En revanche, 88 % des employeurs qui ont répondu au sondage de 2009 estiment que leur entreprise favorise assez bien ou très bien la conciliation travail-famille de leurs employés.  

Articles récents du même sujet