Formation et emplois

Les 10 commandements pour une année réussie

Chaque année, le 1er janvier rime avec la prise de bonnes résolutions. Selon le site internet
bourseetudes.com, la plupart des étudiants se préoccuperaient surtout d’améliorer leur santé et leurs performances scolaires. Métro a demandé à quatre experts de leur souffler les 10 meilleures résolutions possibles…

1. Ton bilan tu feras
On ne peut révolutionner sa vie sans connaître ses points forts et ses points faibles. Votre première action de l’année devra donc être de dresser un bilan de vos capacités et de vos objectifs pour savoir ce qu’il faut changer. «Les problèmes viennent souvent d’un déséquilibre : regardez si vous avez négligé des aspects essentiels de votre vie, comme votre travail scolaire ou votre vie sociale», résume Gilles Lussier, psychologue à l’École Polytechnique.

2. Des objectifs réalistes tu te fixeras
Vouloir devenir premier de la classe dans une matière n’est pas la meilleure façon de réussir. «Il faut se fixer de petits objectifs mesurables, en définissant des moyens concrets», résume Cindy Barette, con­seillère en information scolaire et professionnelle au Carrefour jeunesse-emploi. Mieux vaut donc viser une augmentation de sa moyenne de 5 % en choisissant de participer à des séances de récupération une fois par se­maine.

3. À tes cours tu assisteras
À l’heure du tout numérique, certains étudiants n’accordent plus beaucoup d’importance au fait d’être présents en cours, ou alors ils arrivent en retard… Or, les cours sont l’occasion de socialiser avec les autres étudiants et de glaner des informations sur les prochains devoirs. «On doit considérer que la présence est obligatoire», rappelle Guylaine Van de Weghe, conseillère d’orientation et coach personnelle.

4. Aux gestes fondamentaux tu reviendras
Prendre des notes et avoir un agenda sont aussi des habitudes à reprendre. «Les jeunes d’aujourd’hui ne s’en servent plus, mais l’agenda remplit une fonction essentielle puisqu’on y inscrit ses jours d’examen», rappelle Cindy Barette, qui n’hésite pas à recommander l’usage des fonctions agenda des iPod et cellulaires, «davantage dans l’air du temps».

5. Du soutien de tes proches tu t’assureras
Beaucoup d’étudiants angoissent devant l’éventualité d’échouer un cours. Le psychologue Gilles Lussier y voit l’occasion d’aller s’assurer du soutien de ses proches, en se demandant ce qu’il se passerait si l’on échouait. «La plupart du temps, on constate que ça n’est pas si terrible que ça, qu’on peut éprouver des difficultés sans être rejeté.»

6. Le matin tu mangeras
C’est bien connu, beaucoup de jeunes raffolent du micro-ondes et des plats tout préparés. Mais le plus inquiétant, se­lon Marta Grzegorczyk, nutritionniste à Info-Nutrition, c’est qu’ils oublient souvent le petit-déjeuner, pourtant considéré comme le repas le plus important de la journée. «C’est lui qui permet de faire le plein d’énergie, de contrôler sa faim et de mieux se concentrer», rappelle-t-elle.

7. De saines habitudes tu reprendras
On a l’habitude de manger trois fois par jour, mais l’idéal serait d’avaler 5 ou 6 petits repas ! « Au milieu de la journée, il est important de manger une bonne collation issue de deux groupes alimentaires, comme des craquelins avec du fromage, un yogourt avec un fruit, une salade et un Å“uf…», précise Marta  Grzegorczyk. Il est aussi recommandé de mettre de côté le café (aux vertus diurétiques et déshydratantes!) et de s’hydrater davantage en buvant de l’eau, du jus de fruit ou un thé.

8. Tous les jours tu bougeras
Un esprit sain dans un corps sain, ça se travaille! Tous les experts recommandent de faire 30 minutes d’exercice physique par jour afin de réduire le risque de maladies chroniques, de favoriser le bien être corporel… et la concentration! Abonnez-vous au centre sportif de votre établissement scolaire, ou choisissez de marcher au lieu de prendre le métro…

9. Ton projet personnel tu clarifieras
Consulter un conseiller d’orientation, participer à des journées de stage ou à des ateliers de découverte permettent de se conforter dans ses choix d’études. «Il ne faut pas hésiter à passer à l’action en allant sur le terrain à la rencontre des gens. On est plus motivé à poursuivre ses études quand on trouve sa voie», fait valoir Cindy Barette.

10. Du plaisir à étudier tu prendras
Mettre l’accent sur ses études tout en s’amusant, c’est possible… «On peut écouter de la musique en travaillant, ou étudier avec des groupes d’amis, par exemple»,  rappelle Cindy Barette, qui estime qu’il faut savoir garder du temps pour décompresser et avoir une vie sociale.

Articles récents du même sujet