Formation et emplois

La santé des Canadiens et leur motivation

Selon l’Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life, les employés susceptibles de souffrir d’un problème de santé sont peut-être plus nombreux que les employeurs ne le croient.  En effet, 60 % des employés canadiens ont au moins trois mauvaises habitudes de vie. Or, ces employés sont plus susceptibles que les autres d’entraîner une augmentation des coûts des assurances collectives, en raison de l’absentéisme, des frais de médicaments et de l’invalidité.

L’étude révèle également que 60 % des Canadiens croient que leur employeur a une certaine responsabilité à assumer en ce qui a trait à leur santé. L’Indice de mieux-être des Canadiens Sun Life MC 2010 est un outil qui permet d’évaluer les attitudes, les comportements et les perceptions des Canadiens en matière de santé.

Les personnes interrogées dans le cadre de cette étude devaient répondre à des questions touchant la consommation de tabac, l’exercice, l’alimentation, le sommeil, le stress et la consommation d’eau. Près de 63 % des Canadiens ont déclaré avoir au moins trois mauvaises habitudes relatives à ces aspects du style de vie. Le manque d’exercice, la consommation de tabac et une mauvaise alimentation constituent d’importants facteurs de risque associés à des maladies comme le cancer, les maladies cardiaques et le diabète.

On estime que le diabète et les complications qui en découlent coûtent à eux seuls au système de santé canadien près de 13,2 G$ par an en coûts directs et indirects, notamment en termes de soins médicaux, de médicaments et d’invalidité de longue durée. Les obstacles au maintien d’un style de vie sain sont le manque de volonté ou de motivation (61 %), suivis par le manque de temps (46 %) et le manque d’argent (39 %).  L’étude souligne que, lorsqu’ils le peuvent, les employés devraient profiter des programmes de mieux-être qui appuient l’adoption d’un style de vie sain au travail.

Articles récents du même sujet