Formation et emplois

Les bébés- boumeurs et leur avenir exaltant

Un sondage du Groupe Investors révèle que 51 % des babés-boumeurs québécois ne conçoivent pas fondamentale­ment la retraite comme une période calme et paisible. Les premiers boumeurs québécois vont atteindre l’âge de 65 ans en janvier 2011, et au lieu de s’inquiéter du fait de vieillir, 66 % des Québécois âgés entre 45 et 64 ans voient la retraite comme une période exaltante de leur vie.

Les babés-boumeurs québécois s’attendent à profiter de leur retraite pendant plus de 20 ans, et une majorité d’entre eux (65 %) ont une vision claire de leur style de vie à la retraite. Ce sont l’absence de tensions liées au travail (57 %), les occasions de voyager (60 %), davantage de temps pour pratiquer des hobbys, des activités récréatives et sportives (70 %) et le temps passé avec leur famille (46 %) qui leur procureront le plus de plaisir.

Néanmoins, plus de la moitié (55 %) ne croient pas pouvoir se permettre financièrement de vivre leur retraite rêvée.

Articles récents du même sujet