Environnement

 «No Plastic Challenge»: 15 jours pour chasser le plastique de notre quotidien

Opération de ramassage de plastique sur la plage
Photo: iStock

Vous souhaitez agir à votre échelle pour réduire votre consommation de plastique? Et si vous participiez au No Plastic Challenge? Ce défi organisé chaque année par l’association No Plastic In My Sea consacre 15 jours à la lutte contre cette forme de pollution. Cette année, il se déroule du 30 mai au 15 juin, avec l’impact du plastique sur notre santé comme principale thématique. À vos agendas! 

Bouteilles, mégots de cigarette, masque chirurgical. Ces trois objets ont deux points en commun: ils contiennent du plastique et sont généralement voués à un usage unique. Or, le plastique à usage unique est désastreux pour la planète, en particulier pour les océans et les espèces qui les habitent. 

Mais il a également un impact sur la santé humaine. C’est précisément sur cet aspect que la cinquième édition No Plastic Challenge met l’accent. Que ce soit dans nos assiettes, dans nos vêtements ou dans nos cosmétiques, les microplastiques s’immiscent partout, ce qui signifie que nous en respirons et ingérons régulièrement. 

D’après une étude publiée en mars dernier et réalisée par l’université Brunel (Angleterre), les bouteilles en plastique recyclé composées de polytéréphtalate d’éthylène (et que certaines marques affichent fièrement) favoriseraient la migration du bisphénol A, substance chimique reconnue comme un perturbateur endocrinien. Selon cette même étude, la quantité de bisphénol A serait même plus importante dans le plastique recyclé que dans le plastique traditionnel.

15 jours pour apprendre les écogestes

Du 30 mai au 15 juin, le No Plastic Challenge nous invite donc à revoir notre consommation de plastique à la baisse. Outils pour évaluer l’impact de sa consommation, fiches-pratiques, conseils, actions de sensibilisation… Le No Plastic Challenge cible le grand public, ainsi que les entreprises, les institutions publiques, les clubs de sport, etc. En d’autres termes, toutes les personnes ou les entités susceptibles de consommer du plastique (soit presque tout le monde). 

Pour y participer, vous pouvez d’abord tenter d’intégrer durablement dans votre quotidien les 15 écogestes «de base» préconisés par l’association No Plastic In My Sea. Par exemple, troquer sa bouteille en plastique contre une gourde en inox, acheter en vrac en apportant ses propres poches et sacs en tissu ou encore remplacer le liquide vaisselle par du savon solide. 

Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin dans leur démarche zéro plastique et recevoir les éléments relatifs au No Plastic Challenge, il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site internet de l’événement

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet