Soutenez

Pipi sous la douche: «Suivre le courant»

Photo: Creative Commons
Dmitry Belyaev - Metro World News

La campagne #GoWithTheFlow («Suivre le courant») – qui invite les gens à uriner sous la douche pour économiser l’eau – est l’idée des étudiants Deborah Torr et Chris Dobson, de l’université d’East Anglia.

Deborah Torr, de l’université d’East Anglia, à Norwich, au Royaume-Uni, aimerait que les 15 000 étudiants de son établissement d’enseignement fassent leur premier pipi de la journée en prenant leur douche le matin. Mme Torr, qui a 20 ans, affirme que cela «permettrait d’économiser suffisamment d’eau pour remplir 26 piscines olympiques». Métro discute avec la jeune femme de cette idée écologique un peu particulière.

Comment cette idée du «pipi sous la douche» vous est-elle venue?
Nous avons participé à un petit concours sur le campus de notre université, l’université d’East Anglia, pour trouver une initiative environnementale, et nous cherchions aussi une façon d’impliquer l’ensemble des étudiants. De prime abord, notre idée peut sembler un peu bizarre, différente, mais c’est quelque chose de facile à intégrer à sa routine quotidienne.

Quel est l’intérêt de votre initiative?
Le point essentiel est qu’en faisant son pipi du matin dans la douche, on économise les 12 litres d’eau qui sont nécessaires à son évacuation quand on tire la chasse.

Au total, combien d’eau pourrait-on économiser?
Il est difficile de dire la quantité d’eau qui a pu être économisée grâce à notre campagne parce qu’elle a rejoint des gens assez loin. Cependant, nous avons calculé que, si les 15 000 étudiants de notre université urinaient dans la douche le matin, on économiserait l’équivalent de 26 piscines olympiques d’eau.

Urinez-vous dans la douche?
Bien sûr! Chaque matin! Mais nous ne nous attendons pas à ce que tout le monde urine dans la douche, et nous comprenons que certains soient mal à l’aise de le faire. Mais il faut savoir que c’est tout à fait hygiénique, tant qu’on le fait alors que l’eau coule dans la douche. Étonnamment, il y a moins de bactéries dans votre urine que dans vos mains!

Les gens ne risquent-ils pas de trouver l’idée ridicule?
C’est vrai que, de prime abord, ça a l’air ridicule, mais c’est un peu le but. Parce que ça attire l’attention des gens, qui finissent par se demander: «Est-ce que c’est convenable d’uriner dans la douche? Et si ce n’est pas convenable, pourquoi?»

Quelles autres idées écologiques originales avez-vous?
Nous ne tirons pas la chasse entre les pipis. De façon générale, nous sommes partisans de toutes les idées que les gens peuvent avoir pour économiser l’eau. Certains ont proposé de recueillir l’eau de la douche pour tirer la chasse, et de fermer le robinet quand on se brosse les dents.

Comptez-vous faire la promotion de la campagne #GoWithTheFlow à l’échelle nationale et internationale?
Nous voulons diffuser ce message le plus largement possible. D’ailleurs, on a parlé de notre initiative dans la plupart des pays développés. Cependant, ce que nous aimerions, c’est d’avoir l’occasion, grâce à notre campagne, de nous attaquer à des enjeux connexes plus sérieux, notamment en parlant avec des politiciens pour aborder avec eux la grave question du gaspillage de l’eau.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.