Évasion, loisirs et plein air

L’île aux lapins câlins

Photo: Chris McGrath/Getty


Une île envahie par des lapins
Le Japon vit peut-être une crise démographique, mais il existe bien un endroit où on se reproduit comme des lapins. L’île Okunoshima, ou Usagi Jima (L’île aux lapins), située dans le sud-ouest du Japon, est connue pour sa grande population de lapins sauvages. Même s’ils sont «sauvages» (laissés à eux-mêmes dans la nature), ils sont habitués aux humains et les approchent pour recevoir de la nourriture. La région attire des touristes venus nourrir les petites bêtes.

De cobayes de labo à doux troupeau
Il existe plusieurs hypothèses au sujet de la prolifération des lapins à Okunoshima.

  • Version 1: Les petites bêtes auraient été apportées sur l’île par l’armée impériale japonaise afin de tester les effets de gaz toxiques pendant la Seconde Guerre mondiale. De 1929 à 1945, plus de 6000 tonnes de gaz mortel ont été produites sur l’atoll éloigné. Le programme de l’armée était si secret que pendant 16 ans Okunoshima ne figurait même pas sur les cartes locales.
  • Version 2: D’autres racontent que les premiers lapins ont été relâchés par un groupe d’écoliers pendant une sortie scolaire dans les années 1970.
  • Un secteur contaminé? Les personnes responsables disent que l’île n’est pas contaminée. Cependant, Masayuki Yamauchi, un guide touristique offrant des visites des usines désaffectées de Okunoshima, aurait déclaré à un journaliste du Japan Times que l’atoll renferme 11 sites scellés où du gaz est enfoui. «Tokyo refuse d’effectuer un nettoyage en profondeur parce que le programme de gaz mortel est toujours un sujet tabou au Japon.»

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=LcBw0vtfXGg?rel=0&w=640&h=360%5D

Articles récents du même sujet