Manger et boire local

Réincarnation divine

Prenant place sur la paisible avenue Moffat, dans l’arrondissement de Verdun, le projet Espace Divin utilise l’architecture des années 1930 pour créer un univers moderne, assurant du même coup une seconde vie à l’église anglicane Saint John the Divine.

Depuis maintenant près de deux ans, François Laurin et Collin Niemi, les deux âmes du projet, travaillent d’arrache-pied pour transformer l’église. «Ce qui est compliqué, ce sont les considérations patrimoniales, parce qu’il y a tant de choses à respecter», explique M. Laurin, qui est ingénieur de formation.

C’est d’ailleurs une firme d’architectes indépendante qui mènera l’étude de préservation patrimoniale.

Ainsi, l’essentiel de la fenestration sera préservé, comme la totalité de la baie vitrée avant, qui permettra de conserver l’aspect originel de l’église, de l’extérieur du moins. Une idée intéressante, exploitée de façon à permettre à tous les résidants de profiter de la lumière entrante de ces trois impres­sionnantes ouvertures en forme d’arc d’ogive.

Plusieurs travaux majeurs devront ainsi être effectués, dont l’élévation du toit et de certains planchers, notamment. La plupart des unités bénéficieront de l’aspect de grandeur créé par la hauteur des toits, qui peuvent atteindre jusqu’à 23 pieds de haut.

Un coup d’Å“il unique en son genre!

Modernisme et tradition

À l’intérieur, les unités auront un aspect contemporain, épuré et de style loft, qui marquera d’autant plus le contraste avec l’extérieur de l’église. Certaines des unités du dernier étage donneront sur des mezzanines privées, alors que les autres auront accès à des balcons, des terrasses ou même des jardins privés (pour les résidants du premier étage).

Les promoteurs du projet ont poussé l’audace en créant 13 styles d’unités différents, ce qui porte fruits, puisque 13 des 17 unités sont déjà vendues, soit à de jeunes professionnels, soit à des gens dans la cinquantaine dont les enfants ont tout juste quitté le nid familial. Voilà la solution idéale si l’on souhaite vivre dans un endroit unique en son genre et casser avec l’aspect des condos habituels.

Construite en 1929 et agrandie en 1937, l’église a été érigée suivant la conception des architectes les plus in­fluents de l’époque : George Allan Ross et Robert Henry MacDonald.

Articles récents du même sujet