Manger et boire local

Meubles surdimensionnés ou petites pièces?

Je suis minimaliste, je dois l’avouer. Je déteste les endroits encombrés. J’aime que les meubles soient dégagés et je crois qu’il faut pouvoir apprécier le bâtiment autant que le décor. À ma connaissance, peu de propriétaires partagent mon opinion. Pourquoi les maisons ont-elles souvent l’air d’être pleines à craquer? Voici la réponse logique : nous avons tendance à consommer beaucoup et nous répugnons à nous débarrasser de nos vieilles affaires. En outre, je pense que les propriétaires n’ont simplement pas le choix. En visitant de nombreux magasins de meubles, on constate que la plupart des meubles sur le marché sont encombrants et mal conçus. La majorité d’entre eux sont surdimensionnés, sauf ceux qui sont offerts par certaines chaînes européennes comme Ikea. 

Le rapport entre l’espace et la taille des meubles a toujours agi sur l’architecture des nouvelles propriétés. Il est difficile de déterminer lequel est apparu avant l’autre. Au Canada, le mobilier de chambre à coucher est généralement vendu comme un ensemble composé de tables de chevet, d’une commode et d’une coiffeuse. Comme l’ensemble représente une «bonne affaire», les propriétaires sont encouragés à acheter tous les morceaux, qu’ils soient nécessaires ou pas, et à les disposer dans un espace déjà exigu.

Le mobilier de salon est surdimensionné. Également vendu comme un ensemble, il peut facilement rapetisser une pièce moyenne. Le même phénomène se produit souvent pour le mobilier de salle à dîner. Par exemple, en plus d’une table et de chaises massives, cette pièce comporte un immense vaisselier. L’industrie du meuble en Amérique du Nord a peut-être, sans le savoir, influé sur la dimension des maisons en véhiculant l’idée que la taille est synonyme d’excellence.  

L’exemple européen
Beaucoup de meubles n’ont pas la grâce et l’allure de leurs équivalents européens. En raison des contraintes imposées par la vie en appartement, les meubles européens se sont métamorphosés au fil des ans en chefs-d’Å“uvre de fonctionnalité et de beauté. De nombreux prototypes sont conçus jusqu’à ce qu’un modèle de présentation soit choisi et fabriqué en série. Les meubles sont considérés comme des Å“uvres d’art. De plus, les Européens comprennent que les modèles fabriqués avec art valent leur prix. Ils ont des chances de devenir des classiques et, puisqu’ils sont bien construits, ils durent longtemps. Le plus important, peut-être, c’est qu’ils n’encombrent pas les foyers étroits.

Il en va de même pour les autres articles ménagers. L’intérieur de chaque armoire est extrêmement bien pensé, et les occupants peuvent habituellement consulter un catalogue qui propose des dispositifs de rangement novateurs. Au cours des dernières décennies, la famille s’est transformée. En général, elle est plus petite. Le consommateur canadien a tendance à prendre des décisions judicieuses lorsqu’on lui présente la bonne option. L’in­dustrie du meuble est ouverte à une nouvelle génération de desi­gners et de manufacturiers qui lanceront une gamme de meubles afin de remplacer les importations coûteuses. Les meubles peuvent être élégants et bien construits sans surcharger nos demeures.  

Articles récents du même sujet