Manger et boire local

Qu'est-ce qu'on mange?

Une semaine sur deux, la nutritionniste Judith Blucheau présentera les nouvelles tendances en matière d’alimentation et de judicieux conseils.

Aliment-vedette: Les têtes de violon
L’arrivée des têtes de violon (aussi appelées crosses de fougère) dans les marchés annonce habituellement le printemps! À l’épicerie, il est préférable de choisir celles qui sont couvertes d’écailles brunes et de ne les laver qu’au moment de les apprêter. Les têtes de violon ne se mangent jamais crues car elles renferment une toxine pouvant causer des symptômes gastro-intestinaux.

Il suffit de les cuire dans l’eau 10 minutes. En plus de fournir d’importants antioxydants, les têtes de violon renferment davantage de protéines par portion que d’autres légumes. Elles peuvent être servies autant en accompagnement que marinées et déposées sur une salade ou réduites en velouté.

Le saviez-vous?
Vous êtes porteur du gène CYPIA2*1F? Limitez votre consommation de café à trois tasses par jour pour réduire vos risques de faire un infarctus. Ça vous semble surréaliste comme conseil? Ça ne l’est pourtant pas pour certains! En effet, le chercheur canadien Ahmed El-Sohemy de l’Université de Toronto concentre actuellement ses recherches sur la nutrigénomique, qui étudie l’interaction des gènes de notre corps avec les nutriments de notre alimentation. Ainsi, une personne ayant une mutation sur le gène GLU2 serait portée à manger plus de sucre qu’une personne dont le gène est normal.

Conseil futé
Êtes-vous locavore? Ce terme fait référence aux personnes qui privilégient des aliments cultivés et produits localement. En plus d’encourager les producteurs de chez nous, le locavore permet de réduire la production de gaz à effet de serre, principalement émis au cours du transport des aliments. De plus, les légumes et les fruits achetés localement contiennent de plus grandes quantités de vitamine C, de folates et d’antioxydants, car ils sont cueillis à maturité, contrairement aux produits maraîchers importés. Pour être locavore toute l’année au Québec, il faut congeler une variété de légume et de fruit en saison. Profitez aussi du Mois de la nutrition – ce mois-ci! –  pour découvrir des produits bien de chez nous en visitant le site officiel www.nutrition2010.ca.

Articles récents du même sujet