Manger et boire local

Qu'est-ce qu'on mange pour Noël?

Une semaine sur deux, la nutritionniste Judith Blucheau présentera les nouvelles tendances en matière d’alimentation et de judicieux conseils.

Aliment-vedette:

La canneberge  
Petite baie rouge écarlate, la canneberge s’harmonise bien avec les repas traditionnels des Fêtes. En plus d’apporter de la couleur aux mets, ce fruit se distingue par ses nombreux atouts nutritionnels. Plusieurs études confirment l’efficacité de la canneberge dans la prévention des infections urinaires. Les puissants antioxydants qu’elle renferme empêchent les bactéries d’adhérer aux parois de la vessie. Il faudrait boire 250 ml (1 tasse) de jus de canneberge par jour pour profiter de ce bienfait. La canneberge joue aussi un rôle de prévention important contre les maladies cardiovasculaires en influençant le cholestérol sanguin et contre certains cancers. Consommée fraîche, séchée ou surgelée, la canneberge apportera une touche santé à bien des plats.  

Le saviez-vous?
La consommation de produits laitiers aide à atteindre et à maintenir un poids santé. En effet, de nombreuses recherches ont montré qu’une personne en processus d’amaigrissement qui consomme quotidiennement au moins trois portions de produits laitiers perd plus efficacement du poids et le maintient plus facilement à long terme qu’une personne qui élimine complètement les produits laitiers de son alimentation. Le calcium jouerait un rôle important dans ce mécanisme en incitant l’organisme à utiliser le gras comme source d’énergie plutôt que de l’entreposer dans les réserves graisseuses. Ainsi, le lait, le yogourt et le fromage, indépendamment de leur pourcentage en matières grasses, aideraient à diminuer le chiffre sur la balance. Une délicieuse façon de contrôler son poids! 

Mythe ou réalité?
À l’approche des Fêtes, les repas se multiplient… et l’abondance est souvent au menu! Que faire de tous ces surplus de nourriture? De petits trucs bien simples vous permettront de les conserver adéquatement :

  • Une fois cuits, les aliments potentiellement dangereux doivent être refroidis le plus rapidement possible au réfrigérateur pour atteindre une température interne de 4 °C.
  • Les aliments périssables devraient être rangés au centre du frigo plutôt que dans la porte.
  • La viande cuite se conserve trois mois au congélateur et les légumes cuits jusqu’à un an. N’oubliez pas d’inscrire la date sur vos contenants!

Articles récents du même sujet