Manger et boire local

YUL EAT: Bien plus que des camions

Photo: Gracieuseté

Expérience. Appétit. Terroir. Voilà les mots que cache l’acronyme EAT, du Festival YUL EAT, qui se tient ce week-end.

Pour sa deuxième année, le Festival YUL EAT (le YUL fait référence au sigle de l’aéroport international de Mont­réal) revient avec une programmation ambitieuse où se mêlent gastronomie, informations et festivités. S’étalant sur trois jours, l’édition 2015 déménage au quai de l’Horloge, dans le Vieux-Port.

Organisé par evenko et les Productions Premiers vendredis – les deux partenaires derrière les Premiers vendredis au Parc olympique –, YUL EAT veut laisser toute la place aux talents d’ici, qu’il s’agisse des chefs – une quarantaine seront présents – ou des artisans qui rayonnent autour d’eux.

«Ça fait longtemps qu’on pense à organiser un festival de bouffe à Montréal, qu’on tricote l’idée pour obtenir un concept complet, explique la directrice marketing d’evenko, Sandra Rinaldi. Donc, YUL EAT, ce n’est pas seulement des camions de rue ou des cours de cuisine, c’est une formule complète de A à Z.»

«YUL-EAT, c’est pour tout le monde: pour les gens qui aiment manger, évidemment, qui veulent découvrir des produits du terroir du Québec, qui veulent voir des chefs de plus près, mais aussi pour les amateurs de musique.» – Sandra Rinaldi, directrice du marketing et des relations publiques pour evenko

 

En ce qui concerne la programmation payante, par exemple, plusieurs événements devraient être mémorables. On n’a qu’à penser au «souper de famille du dimanche», qui réunira Charles-Antoine Crête, Emma Cardarelli, Mathieu Cloutier, Mehdi Brunet-Benkritly, Hakim Chajar et Hugue Dufour – chef québécois établi à New York qui a reçu sa première étoile Michelin il y a quelques mois. Pour pouvoir vivre cette expérience unique, il faudra débourser 175$ par personne.

Ceux qui veulent bien manger, mais à prix plus abordable pourront se tourner vers les YUL brunchs, qui réuniront chaque jour des duos formés d’un chef et d’un restaurateur de rue. Par exemple, le dimanche, de 11h à 14h, il sera possible de déguster des plats de Ségué Lepage (Comptoir charcuteries et vins) et du camion Mo Corazon, de Danny St Pierre et du Das Food Truck, ainsi que de Nick Hodge (Icehouse) et du camion Au Pied de Cochon. Six plats pour 40$!

Mais au-delà de ces grands festins pour lesquels il faut débourser, plusieurs activités sont gratuites, dont le volet musical au grand complet. Les artistes Rich Aucoin, The Damn Truth, Andee, John Jacob Magistery, Folly & The Hunter et Radio Radio se produiront gratuitement cette fin de semaine au pied de la tour de l’Horloge.

Suggestions
Nos suggestions d’activités gratuites tout le week-end.

  • Marché découverte. Une quarantaine de producteurs locaux seront réunis dans le Hangar 16 pour former un marché de type «fermier». On y retrouvera notamment Rougié, Les Jardins sauvages et Le domaine Labranche.
  • Pour les familles. Un parc pour les enfants sera aménagé sur le site pour que les tout-petits puissent se dégourdir entre deux bouchées!
  • Démos culinaires. «Comment faire un fromage maison» avec Jérôme Ferrer ou «Comment faire 7 sortes de limonade en 30 minutes» avec Alexandre Loiseau: voici deux exemples des démos culinaires auxquelles on pourra assister cette fin de semaine.

Infos
Quand? Du 5 au 7 septembre, de midi à 23 h
Où? Au quai de l’Horloge, dans le Vieux-Port de Montréal
festivalyuleat.com

Articles récents du même sujet