Local

Une nouvelle candidate de Projet Montréal dans Ovide-Clermont

D-yana Bommier
D-yana Bommier brigue le siège de conseillère d’arrondissement dans Ovide-Clermont sous la bannière de Projet Montréal. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

Projet Montréal a une nouvelle candidate au siège de conseillère d’arrondissement pour le district Ovide-Clermont, dans Montréal-Nord. C’est finalement D-yana Bommier plutôt que Cynthia Mendoza qui affrontera le candidat d’Ensemble Montréal Philippe Thermidor aux élections du 7 novembre.

L’équipe de Will Prosper a en fait l’annonce sur Facebook le 15 septembre, un mois après le dévoilement des autres candidats.

La candidate initiale, Cynthia Mendoza, s’est désistée pour pouvoir mieux concilier travail et vie familiale, a indiqué Willy Bloome, directrice de campagne de l’équipe Will Prosper dans Montréal-Nord.

Originaire de Montréal-Nord, Mme Bommier a fait des études en psychologie de l’enfance et en intervention psychosociale. Elle coordonne le Regroupement des intervenants et intervenantes d’origine haïtienne (RIIOH) et s’implique depuis plusieurs années à la Maison des jeunes l’Ouverture, où elle a entre autres fait de l’aide aux devoirs.

En entrevue avec Métro, elle a expliqué avoir été convaincue par le Plan jeunesse présenté par l’équipe de Will Prosper.

«Ça va permettre de former les jeunes, de leur donner des possibilités d’emploi», explique-t-elle. Elle croit d’ailleurs que le parti de Valérie Plante est à même de concrétiser le centre sportif promis depuis des années par les administrations successives.

«Je suis déjà impliquée à Montréal-Nord, mais je me suis dit que si je veux avoir un impact significatif, je dois me lancer en politique.»

D-yana Bommier, candidate de Projet Montréal dans Ovide-Clermont

Sur les traces de Renée-Chantal Belinga

Le district Ovide-Clermont est actuellement détenu par la conseillère indépendante Renée-Chantal Belinga, qui ne sollicite pas de nouveau mandat et appuie la candidature de Will Prosper à la mairie.

«Je me vois un peu comme la relève de Mme Belinga», dit Mme Bommier, qui a côtoyé la conseillère et ex-élue scolaire dans le milieu communautaire.

«J’ai pu voir comment elle travaille», souligne celle qui tient à faire de Montréal-Nord un arrondissement où tous ont leur place : les familles, les aînés comme les enfants.

Articles récents du même sujet