Ahuntsic-Cartierville

Les triporteurs débarquent à Ahuntsic-Cartierville

Photo: Photo gracieuseté

Grande première dans Ahuntsic-Cartierville: le projet lancé par l’organisme Un vélo, une ville s’installe dans l’arrondissement afin d’offrir des balades récréotouristiques gratuites en triporteur durant l’été.

À partir de la semaine prochaine, un jeune résident de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, recruté pour la période estivale, enfourchera son vélo triporteur et arpentera la rue piétonne de l’avenue Park-Stanley, puis le boulevard Gouin jusqu’au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, soit environ 6 km, avec un ou deux passagers à bord de son véhicule.

Ce service, qui est à l’origine dédié aux personnes de plus de 55 ans, sera accessible à tous dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville à la manière d’un projet pilote.

Plus d’une heure de balade le long de la rivière des Prairies attend ainsi les personnes qui embarqueront. Elles auront l’opportunité de découvrir les parcs et les attraits touristiques qui se situent aux abords du parcours.

Implanté pour la première fois dans la municipalité de Saint-Lin-Laurentides en 2009 grâce à l’initiative d’un jeune décrocheur scolaire, le projet a depuis fait du chemin. Un Vélo, une ville est désormais présent dans trois arrondissements de Montréal (Plateau-Mont-Royal, Ahuntsic-Cartierville et Sud-Ouest), dans dix villes au Québec, soit Gatineau-Aylmer, Joliette, Laval, Longueuil, Mascouche, Saint-Lambert, Saint-Lin-Laurentides, Sainte-Julie et Verchères ainsi qu’en Ontario à Ottawa-Vanier.

L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a procédé à un investissement de 16 901 dollars pour soutenir le projet.

Des jeunes au service des aînés

L’objectif principal de l’initiative est de remédier à l’isolement des aînés tout en prévenant le décrochage scolaire chez les jeunes. Ainsi, les chauffeurs sont des jeunes en raccrochage ou en persévérance scolaire âgés entre 16 et 25 ans.

Dans Ahuntsic-Cartierville, Kevin, 21 ans, bénéficie d’un contrat de 40 heures par semaine. À la fin de l’été, en plus de son salaire mensuel, une bourse d’un montant de 1000 dollars lui sera remise, ce qui permettra à l’étudiant de poursuivre son cursus.

Kevin a également bénéficié d’une formation de deux semaines par les équipes d’Un vélo, une ville. Il a notamment été préparé à la conduite d’un triporteur, mais a aussi été sensibilisé à la réalité des aînés, à la communication avec le public, aux règles de sécurité ou encore au code de la route. Il a également suivi la formation aux premiers soins et a obtenu un certificat en réanimation cardiorespiratoire (RCR).

Les promenades qui devaient commencer le 18 juillet dernier ont toutefois pris du retard. Les organisateurs sont en attente des triporteurs qui devraient être livrés sous peu. C’est pourquoi, le service sera proposé du lundi au dimanche pour rattraper ce retard, au lieu du mercredi au dimanche prévu initialement.

Le service se poursuivra jusqu’au 4 septembre sur la rue piétonne de l’avenue Park-Stanley, du lundi au vendredi de 14h à 20h et du samedi au dimanche de 9h à 19h. À partir du 5 septembre, et ce, jusqu’au 25 septembre, les balades en triporteurs auront lieu au parc Beauséjour.

La réservation d’un circuit peut se faire sur place, en ligne sur http://www.unvelouneville.org ou par téléphone au 1 844-VELOETE (835-6383).

Articles récents du même sujet