Ahuntsic-Cartierville

Émilie Thuillier annonce cinq projets verts pour Ahuntsic

CDP Thuillier Projets Verts
La mairesse sortante Émilie Thuillier, entourée des candidates et candidats Julie Roy, Anne-Marie Kabongo, Nathalie Goulet et Jérôme Normand. Photo: Jean-Baptiste Demouy/Métro

La mairesse sortante et candidate à sa réélection dans Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, a présenté cinq projets jeudi pour faciliter l’accès aux berges. Ces projets devraient être complétés d’ici l’année 2025, selon la mairesse sortante.

La candidate de l’équipe de Projet Montréal a indiqué vouloir offrir un accès sécuritaire aux piétons d’est en ouest. Une promenade de plus de 11kms doit être créée, selon elle. De plus, des voies distinctes entre piétons et cycliste doivent y être créées.

En plus du projet de réaménagement du boulevard Gouin Ouest, qui devrait coûter environ 30 millions de dollars, la mairesse a annoncé quatre autres projets dont plusieurs sont encore pour le moment dans la phase préparatoire. Et la participation de la population sera de mise avec des consultations publiques.

Une aire de détente dans le parc des Bateliers

Le projet a été choisi par la population lors de la deuxième édition du budget participatif de l’arrondissement, selon un communiqué.

Nommé « Rendez-vous avec la rivière », il prévoit notamment l’installation d’une aire de détente.

Les travaux devraient coûter environ 150 000 dollars et devrait voir le jour dès 2022

Aménagement du site Fort-Lorette

Un des souhaits du projet est de créer un belvédère donnant sur la rivière. Le lieu est connu pour ses vestiges archéologiques. Des fouilles sont en cours et devraient continuer pour inclure ces découvertes dans les sentiers.

Le projet doit également faire l’objet de concertations avec les communautés autochtones.

La Ville a budgétisé dans son Programme décennal d’immobilisations 2021-2030 une somme de 11,2M$ pour la période 2021-2025.

Sécuriser des parcours piétonniers

Le projet doit permettre de séparer les parcours piétons et cyclistes qui relient les parcs Nicolas-Viel et de la Merci. Les parcours seront également séparés dans le parc la Merci.

Le partage de la piste créé des conflits fréquents entre piétons et cyclistes, selon l’équipe de la Ville. Le projet qui doit inclure des consultations publiques devrait être réalisé d’ici 2025.

Création d’une promenade riveraine

La promenade doit relier le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation au parc Louis-Hébert et doit être universellement accessible.

Selon le conseiller de la Ville du Sault-au-Récollet, Jérôme Normand, c’est un souhait des citoyens. Le projet a reçu le soutien du conseil d’arrondissement ainsi que du CIUSS-Nord.

Le projet qui est encore à un stade préliminaire devrait voir le jour d’ici 2024 ou 2025.

Pour ces deux projets, le financement sera partagé entre l’arrondissement, la Ville-centre et d’autres partenaires, selon la mairie. L’équipe de la mairesse a également indiqué que des programmes de financement des autres paliers de gouvernement pourraient être mobilisés.

Articles récents du même sujet