Soutenez

Louise Harel nommée Citoyenne d’honneur par la mairesse de Montréal

C'est bien Louise Harel et Valérie Plante.
Lors de la cérémonie, Louise Harel a également été invitée à signer le livre d'or de la Ville de Montréal. Photo: Gracieuseté/Ville de Montréal

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a décerné, ce mardi 25 mai, le titre de citoyenne d’honneur à Louise Harel pour témoigner de sa contribution exceptionnelle à la vie publique montréalaise.

Originaire de Sainte-Thérèse-de-Blainville, Mme Harel a été députée de la circonscription Hochelaga-Maisonneuve sous la bannière du Parti québécois de 1981 à 2008. Elle a également été cheffe de l’Opposition officielle de la Ville de Montréal de 2009 à 2013, pour Vision Montréal.

«Passionnée de sa ville et profondément ancrée dans son quartier d’Hochelaga-Maisonneuve, Mme Louise Harel a travaillé tout au long de sa carrière à défendre les intérêts de la métropole et à améliorer le bien-être des Montréalaises et des Montréalais. Elle a longuement œuvré aux rapprochements interculturels et à la défense de la langue française, tout en s’engageant dans la protection des plus vulnérables. À l’origine de la Loi sur l’équité salariale, Mme Harel fait figure de pionnière pour les femmes en politique et dans la lutte à l’égalité entre les hommes et les femmes en milieu de travail,» , a déclaré Valérie Plante.

Dans une publication sur Twitter, la mairesse de Montréal a indiqué que «Louise Harel a pavé la voie à de nombreuses femmes en politique, dont je suis», ajoutant qu’elle «est une grande féministe, une grande nationaliste et une grande Montréalaise».

Interrogée par Métro, Louise Harel affirme recevoir cet honneur avec beaucoup de joie «parce que c’est une reconnaissance qui me procure un sentiment d’accomplissement».

«Mais évidemment, je le partage avec beaucoup d’hommes et de femmes qui tout le long de mon parcours m’ont accompagnée. C’était une aventure d’une vie», ajoute-t-elle.

Arrivée à Montréal à 20 ans pour étudier à l’université, Mme Harel raconte avoir eu le coup de foudre pour la métropole, «un coup de foudre qui dure depuis plus de 50 ans. J’ai tout de suite aimé son caractère cosmopolite, sa diversité, sa joie de vivre».

Depuis le 17 mai, la mairesse Plante remet des distinctions honorifiques à des personnalités ayant contribué, par leurs actions, leur art ou leur engagement, au caractère unique et exceptionnel de notre métropole, ainsi qu’à son rayonnement, afin de souligner le 379e anniversaire de Montréal.

Louise Harel est la deuxième Montréalaise à être honorée, la première étant la Dre Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique pour la région de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.