Hochelaga-Maisonneuve

Une bibliothèque d’outils ouvre ses portes dans Hochelaga-Maisonneuve

Daphné Mailloux-Rousseau, directrice générale de YAM depuis 2020. Photo: Jason Paré, Métro Média

Les patenteux seront heureux d’apprendre qu’une bibliothèque d’outils La Remise vient d’ouvrir ses portes dans Hochelaga-Maisonneuve.

Une résidente du Centre-Sud avait lancé un sondage en juin dernier afin d’ouvrir une bibliothèque d’outils près du métro Préfontaine, mais il semble que ce soit finalement l’organisme Y’a quelqu’un l’aut’ bord du mur (YAM) qui a hérité du projet-pilote.

 «Nous sommes le deuxième point de service de La Remise », soutient la directrice générale de YAM, Daphné Mailloux-Rousseau.

Située dans Villeray, le premier point de service La Remise, dont la mission est de mettre en commun des appareils utilitaires et des espaces de travail, a obtenu 360 000$ du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM). Cette somme devait permettre d’ouvrir, d’ici 2023, trois nouvelles succursales offrant des services de bibliothèque d’outils et d’ateliers.

Une bibliothèque d’outils fonctionne principalement grâce à des bénévoles et à des membres. Ces derniers ont la possibilité d’emprunter gratuitement, pour une durée d’une semaine, des outils de cuisine, de charpenterie, de couture et autres.

«Ici, comme c’est un projet-pilote à durée déterminée, un échantillon des outils demeure disponible», explique Mme Mailloux-Rousseau.

Abonnements

Les gens abonnés peuvent emprunter des outils aussi bien à Hochelaga qu’à Villeray, sans surcoût, mais doivent toutefois les rapporter là où ils les ont empruntés.

Deux types d’abonnements sont offerts. Le tarif «accessible» permettant l’accès au plus grand nombre est de 30$ par mois ou de 70$ par année. L’abonnement « solidaire » — pour contribuer au coût réel du service — est de 45$ par mois ou de 100$ par année.

Comme La Remise est une coopérative, il est aussi nécessaire d’acheter une part sociale au coût de 10$.

Le projet-pilote est d’une durée de quelques mois afin de voir si le service est populaire, apprécié et répond à des besoins réels dans la communauté.

«Si la réponse est oui, on se demandera s’il y a des choses à modifier et à améliorer. Sans succès, on devra se questionner pour savoir si carrément on abandonne le projet», ajoute Daphné Mailloux-Rousseau.

La DG de YEM précise qu’il est possible d’être bénévole pour La Remise, ce qui défraie les coûts d’abonnements.  

Les locaux de YAM sont situés rue Morgan, au Bain Morgan, à deux pas du Marché Maisonneuve.

Pour consulter le catalogue de La Remise : https://bit.ly/2YFp2fT

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité d’Hochelaga – Maisonneuve.

Articles récents du même sujet