IDS-Verdun

Pas d’arrêt au métro Charlevoix pour l’autobus 12

Photo: TC Media – Hugo Lorini

Le trajet de l’autobus 12 Île-des-Sœurs sème encore la grogne auprès des Insulaires qui demandent un arrêt au métro Charlevoix. Certains ont interpelé le maire, Jean-François Parenteau, lors du dernier conseil municipal, pour qu’il fasse pression auprès de la Société de transport de Montréal (STM).

«Je pourrais vous dire n’importe quoi. Je pourrais même vous dire qu’on va ajouter des autobus, mais si on le fait, on va les ajouter dans le trafic», a répondu le maire de Verdun.

L’association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs (L’APRIDS) a consulté les usagers de la ligne 12, à l’hiver 2015, afin de connaître leur avis sur les changements du trajet nécessaires en raison de la fermeture de la sortie 60 de l’autoroute 15. La majorité se sont dits insatisfaits que l’autobus s’arrête désormais à la station De L’Église, allongeant les délais pour accéder au métro.

Conséquemment, plusieurs ont décidé de prendre leur voiture plutôt que le transport en commun. «Lorsqu’on a regardé les données de la STM, il y avait 20% moins d’achalandage sur la ligne chaque mois, et ce, avant même la fermeture de la sortie 60», avance le président de l’association, Mario Langlois.

Dès la réouverture de la sortie 60, prévue pour le début de l’été, des démarches seront faites pour revoir la desserte du trajet d’autobus 12, a assuré le maire Parenteau. Il n’a toutefois pas précisé s’il allait demander à ce que le circuit fasse un arrêt plus rapidement à une station de métro.

Desservir les résidents

À la base, le trajet avait été modifié pour répondre aux demandes des résidents du boulevard Gaëtan-Laberge qui n’étaient pas desservis par l’autobus 12, qui sont d’ailleurs très heureux du changement selon M. Parenteau.

«On est très conscient du besoin de ces résidents fait valoir quant à elle la vice-présidente de L’ASPRID Daniela L. Villatora. On ne suggère pas que l’autobus ne passe pas sur ce boulevard, mais qu’il fasse d’abord un arrêt au métro Charlevoix pour faciliter la vie des autres usagers.»

Entre temps, le maire de Verdun a invité les résidents à se tourner vers la ligne d’autobus 168. «On a rajouté 4 départs le matin et 5 le soir sur cette ligne, tous les jours. Oui, il y a une perte d’achalandage sur la 12, j’en conviens, mais il y a un gain au niveau de la 168», a insisté Jean-François Parenteau.

D’ici-là, les membres de L’ASPRIDS continueront à faire pression sur la STM pour faire avancer le dossier plus rapidement.

Articles récents du même sujet