IDS-Verdun

En feu pour la rentrée à l'école primaire Île-des-Sœurs

Photo: TC Media - Sophie Poisson


Triangle, bâton de pluie et castagnettes à la main, les enfants sont sortis de l’école primaire Île-des-Sœurs le 15 septembre pour défiler sous le regard amusé des parents, des voisins et des passants. La fête est l’occasion de marquer le début de l’année scolaire et d’annoncer le thème des quatre éléments qui sera développé à travers de nombreux projets.

«Nous allons avoir une belle année scolaire, vous voyez comment ça commence bien, souligne le directeur de l’école, Marc-Philippe Vincent. Une année scolaire où vous allez étudier d’une façon particulière l’eau, la terre, l’air et le feu.»

Les enfants ont fait un tour de quartier pour exhiber leurs chapeaux sur lesquels étaient représentées des vagues pour l’eau, des pays pour la terre, le sirocco pour le vent chaud du désert et les flammes pour le feu.

Sur leur chemin, les enfants ont fait des signes de mains aux parents, ils ont demandé aux automobilistes de klaxonner pour répondre à leur enthousiasme et ont fait du bruit pour attirer l’attention des passants.

Ils se sont ainsi baladés sur la rue de Gaspé pour rejoindre le boulevard Île-des-Sœurs, puis aller jusqu’à la rue Berlioz, avant de retrouver les terrains de tennis de l’école.

Rassemblés par catégorie de classe, les élèves assis sur le gazon se sont ensuite levés les uns après les autres pour entonner les chansons qui correspondaient à leur élément. Par exemple, les maternelles ont repris «Vent frais, vent du matin» et ceux du premier cycle ont chanté «Ma petite est comme l’eau» de Guy Béart.

Lancement
«Les quatre éléments sont un thème inspirant qui donne une grande liberté pour les activités à venir et qui touche à l’environnement. Les enseignants pourront l’utiliser pour créer des œuvres artistiques ou littéraires et faire des expériences en sciences. Elles seront présentées lors de trois expositions pendant l’année et lors d’un vernissage en juin», soutient une enseignante en 5e année et membre du comité du thème, Marie Martin-Archambault.

Elle prévoit par exemple de manipuler le feu avec ses élèves lors d’expériences scientifiques et de travailler la terre avec l’intervention d’une spécialiste en argile lors d’un cours d’arts plastiques.

Parmi les jeunes et leurs enseignants se sont glissées plusieurs personnes issues du monde du spectacle, dont un jongleur qui utilise des quilles en feu, une danseuse de rubans, ou encore un homme sur échasses. Les membres du Firecrackers collectif ont participé au défilé avant de présenter un spectacle aux enfants qui se sont fait récompenser en fin de journée par une glace.

Articles récents du même sujet