IDS-Verdun
17:04 15 mars 2021 | mise à jour le: 13 juillet 2021 à 10:35 Temps de lecture: 2 minutes

Ouverture du bâtiment modulaire: plus de lits pour l’Hôpital de Verdun

Ouverture du bâtiment modulaire: plus de lits pour l’Hôpital de Verdun
Photo: Gracieuseté CIUSSS Centre-SudUne chambre de l’unité de soin du bâtiment modulaire

Le bâtiment modulaire relié par une passerelle à l’Hôpital de Verdun a pu accueillir ses premiers patients lundi (15 mars). Cela permet d’alléger la pression des unités de soins du centre hospitalier du boulevard LaSalle qui a perdu de nombreux lits durant la pandémie.

Au début de la crise sanitaire, l’établissement a réorganisé ses espaces afin d’avoir seulement des chambres solos dans le but de réduire les risques de contamination de la COVID-19. L’Hôpital de Verdun qui a habituellement une capacité de 244 lits a ainsi perdu environ 90 lits.

Or, avec l’ajout du nouveau bâtiment modulaire, l’endroit retrouve 32 chambres individuelles. D’ailleurs, elles disposent chacune d’une salle de bain privée. Avec la réorganisation des espaces de bureaux à l’interne, le centre hospitalier aura ainsi un total de 196 lits pendant la durée des travaux d’agrandissement qui devraient se terminer d’ici trois ans.

La passerelle qui relie le bâtiment temporaire et l’hôpital passe au-dessus du boulevard Gaétan-Laberge.

La clinique d’hémato-oncologie qui avait déménagé temporairement au CLSC de Verdun se retrouvera prochainement au rez-de-chaussée de la nouvelle annexe.

Par ailleurs, l’unité de soins a été aménagée en fonction d’une approche adaptée aux personnes âgées et les bureaux ont été pensés pour respecter la distanciation physique. De plus, le bâtiment modulaire est muni d’une technologie d’accès sécurisé par carte magnétique.

L’unité de 32 lits ne se sera toutefois pas dédiée aux patients atteints de la COVID-19, le 5e étage du bâtiment principal de l’hôpital étant déjà aménagé pour cela.

Des investissements estimés à 32 M$ ont permis de mettre sur pieds le bâtiment modulaire. L’objectif est d’accélérer le processus d’agrandissement de l’Hôpital de Verdun et de réduire la pression des unités de soins pendant la crise.  

Articles similaires