IDS-Verdun

La plus vieille Légion royale au Canada en péril

Vétérans / Légion royale de Verdun
Fondée en 1919, a Légion royale de Verdun est la plus veille au pays. Photo: iStock

Des anciens combattants ont lancé un cri à l’aide lors du dernier conseil d’arrondissement de Verdun, le 7 juin dernier.

C’est que la Légion royale de Verdun n’arrive plus à joindre les deux bouts.

Avec un loyer qui s’élève à 5000$ par mois et des revenus à la baisse, l’organisation verdunoise pourrait bien devoir cesser ses activités si elle ne trouve pas un nouveau local, selon son président Stan Kircoff.

Fondée en 1919 après la Première Guerre mondiale, la Légion royale de Verdun est la plus veille au pays.

Rejoint par Métro, M. Kircoff s’est dit inquiet pour sa filiale. Avec un bail qui vient à échéance le 31 décembre prochain, la Légion royale de Verdun fait actuellement face à l’inconnu.

Celui qui est membre de l’organisation depuis 50 ans craint que les anciens combattants ne perdent leur sens de la communauté sans un local approprié.

Trouver une solution

Lors du conseil d’arrondissement du 7 juin, Stan Kircoff a demandé aux élus si la Légion pouvait emménager dans le bâtiment du Verdun Lawn Bowling Club, vacant depuis quelques années.

Une proposition qui n’a pas été retenue par la Ville.

«Malheureusement nous ne pouvons pas donner un local à une organisation alors que plusieurs autres se trouvent dans la même situation. Mais je m’engage à travailler avec vous pour trouver une solution», a indiqué le conseiller Sterling Downey.

«Surtout depuis le début de la pandémie, de plus en plus de légions à travers la ville et la province sont en train de fermer […] C’est déplorable. Nous devons trouver un moyen de permettre à plusieurs organisations de travailler ensemble pour assurer leur survie», a poursuivi M. Downey.

«Mais je considère qu’il existe une solution», a conclu le conseiller d’arrondissement.

Si aucun local n’est trouvé d’ici la fin de l’année, les membres de Légion royale de Verdun devront fort probablement rejoindre les rangs de la filiale 212 basée à LaSalle.

D’autres légions à travers la ville et le pays luttent également pour leur survie en raison de la hausse des coûts de loyer, de la baisse des adhésions et des impacts liés à la pandémie de COVID-19.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet