Soutenez

Hausse de 31% de l’achalandage pour la Wellington piétonne

La promenade Wellington. / Josie Desmarais/Métro
Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais/Métro

Avec le retour des automobiles sur la Promenade Wellington, l’heure est maintenant au bilan pour les organisateurs de la piétonnisation estivale de la Well.

Du 1er juin au 23 septembre, la Société de développement commercial (SDC) Wellington a enregistré une hausse d’achalandage de 31%, comparativement à la piétonnisation de l’été 2021.

Cette augmentation a même grimpé jusqu’à 52% durant certaines fins de semaine.

«On peut dire que c’est mission accomplie!», lance d’emblée la directrice des opérations de la SDC Wellington, Julie Pilon-Cousineau.

«Les gens étaient au rendez-vous. L’ambiance était à son comble avec notre programmation, celle du Quai 5160, celle d’Immersion Rock aussi […], avec les terrasses agrandies, les améliorations qu’on a faites au niveau de l’accessibilité universelle, de l’embellissement, de la mobilité», poursuit Mme Pilon-Cousineau.

Josie Desmarais/Métro


Durant tout l’été, les citoyens pouvaient profiter de balançoires, d’un terrain de pétanque, de l’agrandissement des terrasses et d’îlots publics connectés au WiFi, notamment.

Des efforts qui ont valu à la rue Wellington une distinction aussi flatteuse qu’inattendue, celle du titre de «rue la plus cool au monde» selon le magazine Time Out.

  • La promenade Wellington est envoie d'attirer bien des touristes.

«On n’avait pas envoyé de candidature, c’est arrivé comme ça. On se doute que la piétonnisation a joué un rôle important dans cette nomination. Les gens sont attachés à ce projet-là […] Ce qu’on nous a dit, c’est que les gens qui ont voté avaient un attachement extrêmement fort et de la fierté envers le quartier, donc ça ressortait du lot. C’est vraiment une belle reconnaissance», mentionne la directrice des opérations de la SDC Wellington.

Toujours place à l’amélioration

De nombreux défis se sont toutefois ajoutés avec l’importante hausse d’achalandage. 

Le projet pilote de cohabitation entre cyclistes et piétons sur la chaussée fait partie du lot. Plusieurs cyclistes roulant à une vitesse déraisonnable ont été observés cet été.

«Si la piétonnisation revient, il faudra trouver d’autres partenaires pour trouver des solutions innovantes. On avait mis les pastilles au sol, on avait une agence de sécurité, il y avait des cadets, beaucoup de communication, mais si on revient, on veut aller encore plus loin. On veut trouver des solutions au lieu d’interdire [les vélos], parce que les cyclistes délinquants étaient là avant que la cohabitation soit permise», indique Julie Pilon-Cousineau.

Bien que la piétonnisation ait été un franc succès sur le plan de l’achalandage, il est encore trop tôt pour confirmer le retour de la Well piétonne en 2023.

«Certaines parties prenantes ont déjà manifesté leur intérêt, dont l’Arrondissement, les citoyens et la Ville de Montréal, mais pour être un projet de tous, il faut que l’on consulte tous nos membres en début d’année», conclut la directrice des opérations.

Les 260 commerçants de la Promenade Wellington, entre le boulevard LaSalle et la 6e Avenue, seront sondés au cours des prochains mois à propos de leur taux de satisfaction quant au projet de piétonnisation.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.