IDS-Verdun

Le baseball ne reviendra pas de sitôt à L’IDS

L'arrondissement de Verdun ne prévoit pas la construction d'un terrain de baseball à L'Île-des-Soeurs à court terme. Photo: (Audrey Clément-Robert/Archives

Non seulement il n’y a pas de terrains de baseball à L’Île-des-Sœurs, mais l’arrondissement n’a pas l’intention d’en construire un. L’association de baseball mineur de Verdun (ABVM) déplore ce manque et l’état de ceux sur la terre ferme.

Il y a environ 125 joueurs inscrits à l’ABVM et une vingtaine proviennent de l’île. Chaque saison, une dizaine d’adeptes s’ajoutent. «Ça fait des années qu’on demande le retour d’un terrain à l’île, mais on dirait que ça passe dans le beurre. Nous irions jouer là s’il y en avait un et ça motiverait d’autres jeunes à s’inscrire» croit Pierre Lavoie, président de l’ABMV.

«Depuis quelques années, on voit des terrains qui disparaissent, mais on n’en voit pas se construire. On a des demandes des citoyens de l’île. Je trouve ça anormal que ce quartier ne soit pas desservi par un terrain», ajoute le citoyen André Julien.

Au conseil de juin, le maire Jean-François Parenteau a expliqué qu’il faudrait analyser le besoin. «C’est comme pour le soccer où il y a eu 1000 inscriptions à l’île. On n’est pas fermé à l’idée d’un terrain de balle, mais il faut s’assurer que ce qu’on met comme investissement pour l’ensemble de la population de l’arrondissement soit maximisé.»

Le conseiller Pierre L’Heureux a rappelé que l’ancien terrain à l’île a été abandonné. «Il y avait une ligue de balle molle et pour une raison ou une autre, ce terrain n’était plus vraiment utilisé. L’arrondissement a décidé de le remplacer par le soccer parce qu’il y avait une demande citoyenne.»

L’administration de Verdun a aussi fait savoir qu’elle ne «prévoit pas construire de nouveau terrain à court terme. Nous comptons plutôt investir pour améliorer les installations existantes.»

Terrains désuets
D’après M. Lavoie, les terrains de balle du parc Arthur-Therrien auraient besoin de rénovations. «Les terrains fonctionnent, mais ils sont croches. Ce n’est pas droit, mal entretenu et l’eau est mal drainée. S’il pleut sur le terrain numéro deux, on ne peut pas jouer de la semaine.»

M. Lavoie se désole des conditions actuelles des terrains de balle sur lesquels ses jeunes de 4 à 17 ans jouent. D’ailleurs, il n’utilise pas un des terrains secondaires parce qu’il n’est pas nivelé.

«Quand tu es sur le marbre, tu vois les autres joueurs juste à partir des genoux. Le Stade Ronald-Piché est potable. Mes jeunes préfèrent jouer là.»

Par ailleurs, le panneau d’affichage au fond du terrain ne fonctionne pas.

Entretien
Le 5 juin, Verdun a adhéré au Programme de réfection des terrains de balle et procédera à leur réfection en plus de s’engager à ce que la vocation du baseball sur ces espaces soit maintenue pour un minimum de dix ans.

«Au baseball mineur, nous jugeons que ce n’est pas un luxe. Ça fait des années qu’on attend ce projet», commente André Julien, résident de Verdun.

D’après le maire, le parc Arthur-Therrien, le stade Ron Piché et trois terrains seront touchés par cette nouvelle politique. Au début du mois, la Ville de Montréal a dressé un inventaire de tous les parcs nécessitant des travaux immédiats.

De ce fait, deux projets de réfection ont été déposés par Verdun comprenant deux parcs avec des terrains de baseball. Pour l’instant, l’administration n’a pas eu la confirmation du financement, mais est confiante d’obtenir les fonds.

Par contre, il se peut que le financement ne couvre pas nécessairement l’ensemble des travaux. Il se pourrait donc que l’arrondissement investisse des montants supplémentaires ou réévalue l’ampleur des améliorations à apporter à ces équipements.

Articles récents du même sujet