IDS-Verdun

3,5 M$ pour le nouveau centre aquatique

swimming pool under water ... Photo: TC Media- Deposit photo

Verdun aura ses deux premières piscines intérieures publiques d’ici 2020. Le projet de construction d’un nouveau centre aquatique au Parc Arthur-Therrien, d’une valeur totale de 20 millions $, devrait être adopté lors de la prochaine séance du conseil, le 6 octobre.

Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient débuter en 2018 et s’échelonner sur une période de deux ans. L’arrondissement financera ces derniers à hauteur de 3,5 M$. La balance sera déboursée par la ville-centre.

Le projet comprendrait un bassin récréatif avec un accès plage, jeux d’eau et deux corridors. Le second bassin, plutôt axé sur la natation, serait composé de huit corridors de 25 mètres.

Le centre devrait également être équipé de vestiaires, de bureaux, d’une infirmerie, d’une classe et d’un espace d’accueil. Des gradins, auxquels on pourra accéder par ascenseurs ou par escaliers, seraient installés au deuxième étage. Une grande salle serait subdivisée en trois pièces multifonctionnelles afin de permettre la pratique d’autres activités.

À l’extérieur, les visiteurs auraient accès à une grande terrasse, ainsi qu’à un stationnement de 56 cases s’ajoutant aux espaces existants à proximité du parc, si le projet est adopté dans son intégralité.

Les Verdunois demandent une telle installation depuis plusieurs années, puisque la seule piscine intérieure du territoire appartient à l’Académie Beurling, et n’accueille que 75 baigneurs.

Pavillon
Au départ, le projet de centre aquatique devait comprendre deux pavillons : l’un sur la terre ferme, et un second au centre communautaire Elgar de L’Île-des-Sœurs. Cette option a toutefois été abandonnée en mars 2014 afin de respecter les capacités financières de l’arrondissement et de pallier le retrait d’une subvention fédérale.

Les élus maintiennent tout de même la volonté de réaliser une deuxième installation aquatique à L’Île-des-Sœurs «dans un avenir pas si lointain», selon le maire de Verdun Jean-François Parenteau. Ils souhaitent cependant effectuer de nouvelles études de faisabilité et obtenir du financement additionnel avant de lancer le projet.

Articles récents du même sujet