IDS-Verdun

Championnat canadien: Des Québécois se rendent jusqu’au bout

Photo: Collaboration spéciale / Christian Blouin

Les rideaux se sont refermés mercredi sur le Championnat canadien des 16 ans et moins au Club de tennis de L’Île-des-Sœurs avec les victoires du Québécois Nicaise Muamba chez les garçons et de l’Ontarienne Ariana Arseneault chez les filles.

«C’était mon meilleur match du tournoi. J’ai bien commencé et j’ai respecté ma tactique du début à la fin et ça a été payant», assure Nicaise Muamba.

C’est grâce à une victoire sans équivoque par la marque de 6-1 et 6-2 face à Jerry Huang de la Colombie-Britannique que le jeune joueur, qui s’entraîne au Centre national, a remporté le titre.

Muamba a été peu inquiété lors du tournoi, ne perdant qu’un seul set sur onze. Il se rendra maintenant au Championnat canadien des 18 ans et moins, qui aura lieu dans la région de Toronto à compter du 1er avril.

«Je crois que j’ai également des bonnes chances de me rendre loin lors de ce tournoi, soutient-il. Ma puissance est mon meilleur atout et j’ai confiance en mes moyens.»

Joueuses locales
Une joueuse du Club de l’Île, Minnie Kim, s’est inclinée en finale en double avec sa partenaire Jessie Gong.

«Je suis vraiment contente de notre performance durant le tournoi, car c’était la première fois que nous jouions ensemble. Le double, c’est une question de communication. Puisque nous sommes de bonnes amies dans la vie, nous avons su nous adapter rapidement», explique Minnie Kim au sujet de sa partenaire de Vancouver.

Le duo a été surpris de l’aisance avec laquelle elles ont remporté leur match de demi-finale, qui s’est terminé par la marque de 6-2 et 6-3.

Cela a été une tout autre histoire lors du match pour les grands honneurs. Elles s’en sont tout de même très bien tirées, s’inclinant finalement 4-6, 6-1 et 10-6.

«L’autre équipe était vraiment bonne. Nous avons été surprises de leur complicité sur le terrain, raconte-t-elle. Ça paraissait qu’elles ont fait beaucoup de tournois ensemble et même déjà remporté d’autres titres.»

Favorite en simple chez les filles, une autre joueuse du Club, Tiffany Lagarde, s’est pour sa part inclinée en demi-finale contre cette même Jessie Gong.

«C’est sûr que je suis un peu déçue. Je n’étais pas assez positive mentalement durant mon match et cela m’a peut-être coûté la rencontre. Mes coups allaient pourtant bien, je me suis laissée emportée par le stress», explique la Lavalloise.

La jeune joueuse se rendra également en banlieue de Toronto, pour le Championnats des 18 ans et moins. Elle espère réussir à percer le top cinq lors de cette compétition.

Articles récents du même sujet