Lachine & Dorval
11:55 6 avril 2020 | mise à jour le: 6 avril 2020 à 11:55 temps de lecture: 3 minutes

Une visière pour contrer la propagation du coronavirus

Une visière pour contrer la propagation du coronavirus
Photo: Gracieuseté - E2IPLes visières conçues par E2IP, dont le siège social est situé à Saint-Laurent, sont conformes aux exigences de certification du système de santé.

Le manufacturier de composantes d’équipements médicaux E2IP innove en commercialisant depuis la semaine dernière une visière de protection destinée aux établissements de la santé. Déjà, elle reçoit des centaines de milliers de demandes.

L’idée vient du directeur de la production Éric Poulin. Quatre jours après le lancement, les premières visières étaient produites dans l’usine de la 32e Avenue à Lachine. «On voulait faire quelque chose pour aider les employés en première ligne, informe le PDG de l’entreprise Éric Saint-Jacques. On en est vraiment fier, car l’innovation a toujours été au cœur de notre identité.»

Les visières sont constituées d’un bandeau auquel est fixé une membrane de polycarbonate, un matériel que E2IP utilise dans la confection de circuits électronique d’électrocardiogramme et de respirateurs. «Puisqu’on connaissait bien cette matière, on savait que la manutention et le lavage seraient faciles à faire», clarifie M. Saint-Jacques.

Près de 1000 visières sont produites par heure. «On est en train d’augmenter la taille de nos équipes et nos rythmes de production. On continuera à le faire tant que la demande continuera de croître», explique M. Saint-Jacques.

Les institutions de santé ainsi que les entreprises privées dans les domaines alimentaires et pharmaceutiques figurent parmi la clientèle, répartie entre le Canada, les États-Unis et le reste du monde. Les demandes québécoises seront prioritaires.

«On a amplement de capacité de production, on peut rencontrer toutes les demandes du Québec et de l’international. Ce n’est pas comme si nos visières étaient entièrement improvisées, c’est quelque chose qui était déjà très près de ce qu’on fait tous les jours», assure le PDG.

Hommage

Pour permettre aux employés de travailler malgré la COVID-19, des tables de travail ont été ajoutées dans l’usine pour assurer la distanciation. Toutes les portes sont déverrouillées ou ouvertes pour limiter les contacts. La température de chacun est prise à son entrée en poste.

«Les temps sont difficiles, je salue leur courage de rentrer tout de même au travail, souligne M. Saint-Jacques. Ce sont des gens incroyables qui sont fiers d’avoir un rôle dans la conception d’un produit aussi essentiel.»
Le fabricant d’équipement de hockey Bauer s’est également lancé dans la fabrication de visière pour protéger le personnel soignant et pour limiter la propagation du coronavirus.

Articles similaires