Lachine & Dorval
11:26 16 septembre 2020 | mise à jour le: 16 septembre 2020 à 12:52 temps de lecture: 3 minutes

Marina de Lachine: nouveaux appuis

Marina de Lachine: nouveaux appuis
Photo: Éric MartelLa marina de Lachine sera reconvertie en parc en 2025.

Le ton monte quant à l’avenir de la marina de Lachine: alors que des manifestations s’organisent, le mouvement Réclame ta rive gagne de nouveaux appuis, tout comme l’Association des plaisanciers formée depuis l’annonce de la transformation en parc.

Dans une vidéo révélée récemment, des citoyens, des entrepreneurs et gestionnaires d’associations nautiques s’affichent en faveur du projet. Il en va de même du fils de l’ex-maire Guy Descary, Benoit, qui habite à Lachine depuis sa naissance.

M. Descary est entré au pouvoir en 1973, jusqu’à son décès, en 1991. «Je ne peux pas parler pour mon père, mais le projet va dans la continuité de ce qu’il a fait pour les berges de Lachine, de prioriser l’ensemble des citoyens», commente son héritier.

Avec des moyens limités par la pandémie, l’arrondissement doit prioriser les projets qui touchent le plus grand nombre de citoyens, opine-t-il, et ce, au détriment de l’histoire de la marina.

«On ne parle pas assez de l’impact économique qu’aura le changement en parc, expose le stratège numérique. Un nouvel afflux de visiteurs parcourra les rues Notre-Dame et le boulevard Saint-Joseph.»

La Fondation environnementale pancanadienne David Suzuki a également affiché son soutien au mouvement sur les réseaux sociaux, incitant les citoyens à se joindre à une manifestation prévue samedi.

«Ce qui se passe pour nous est vraiment excitant, comme la porte-parole de Réclame ta rive, Marie-Ève Bégin. On savait que mobiliser les gens allait être un défi, mais on sent qu’on y parvient.»

Pour sa part, l’Association des plaisanciers a déjà organisé deux manifestations, en plus de s’être inscrite au registre des lobbyistes du Québec.

«On trouve que leur discours est contradictoire, parce qu’ils disent qu’ils ne sont pas privilégiés, mais investissent énormément dans leurs communications», soulève Mme Bégin.

Influence économique

En revanche, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain souhaite l’annulation du projet. Créer un parc riverain permettant le maintien des activités économiques de la marina serait idéal, indique-t-on.

«Sachant que le nombre de séjours touristiques des navigateurs de plaisance tend à croître, autant sur le marché québécois que sur les marchés hors Québec, nous croyons que la Ville devrait miser sur cet atout», a revendiqué son président Michel Leblanc dans une lettre ouverte.

Une consultation publique devrait être tenue avant une décision finale, ajoute-t-on.

La Chambre de commerce de Saint-Laurent – Mont-Royal a également manifesté son soutien.

«Nous ne pouvons que constater que l’administration Plante se montre, encore une fois, sourde à des pistes de solutions visant la résolution de problèmes», a fustigé son président, Kelvin M. Mo.

Lundi, l’association a organisé une marche pacifique partant du port de plaisance jusqu’à l’hôtel de ville de Lachine.

Première manifestation

Samedi, Réclame ta rive invite les citoyens à se mouiller dans le Canal Lachine, près de la promenade Père-Marquette. Il s’agit du premier rassemblement organisé par le mouvement.

«C’est rare de voir des gens manifester pour la tenue d’un projet, admet Mme Bégin. Mais on veut envoyer un message à la ville, leur dire que les citoyens sont d’accord, qu’on veut retrouver l’accès à nos berges.»

Plus de 300 personnes se sont montrées intéressées à l’événement sur les réseaux sociaux.

Articles similaires