Lachine & Dorval

600 nouveaux logements abordables à Lachine depuis 2018

logements abordables à Lachine
Trois immeubles à logements abordables sont situés sur la rue Duff-Court. Photo: Frédéric Lacroix-Couture/Métro Média

Plus de 600 logements abordables ont été construits ou sont en voie de l’être à Lachine dans le cadre de l’objectif de la Ville de Montréal d’en créer 12 000 d’ici décembre.

Parmi ces nouvelles unités, 249 intégreront le projet de conversion de la maison mère des Sœurs de Sainte-Anne de Lachine. Un immeuble sur la rue Victoria a aussi été réservé à la Société d’investissement et de développement social (SOLIDES) pour la rénovation et le maintien de 39 logements abordables, l’année dernière.

Réparties dans trois édifices sur la rue Duff-Court, 156 autres unités ont vu le jour.

«Je suis heureuse que nous ayons investi dans plusieurs centaines de logements abordables et notre nouveau règlement pour une métropole mixte nous aidera à en faire plus», affirme la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanovic.

Selon ce nouveau programme, tout constructeur d’un projet résidentiel d’environ cinq unités devra conclure une entente avec la Ville afin de contribuer à l’objectif de création de logements sociaux. L’entrée en vigueur du règlement est prévue pour le 1er avril.

Rattraper le retard

À l’heure actuelle, la métropole compte 9329 habitations abordables supplémentaires, ce qui représente 78% de l’objectif de la Ville d’en construire 12 000.

«Il y avait vraiment un retard flagrant à Montréal. Quand on parle de logements abordables, on parle aussi de logement pour la classe moyenne.» – Valérie Plante, mairesse de Montréal

Dans son programme, la Ville accompagne différents organismes et partenaires dans la recherche de terrains et de financement. Cependant, elle ne construit pas de nouveau bâtiment.

Des droits de préemption sur des terrains ont été utilisés à 277 reprises depuis 2018. Cet outil juridique permet à la Ville d’acheter en priorité sur tout autre acheteur certains immeubles ou lots afin d’y réaliser des projets au bénéfice de la communauté.

Le budget pour l’acquisition de terrains sur 10 ans a été bonifié de 50 M$, portant ainsi le total à 100 M$ dans le cadre de cette stratégie.

«On est positif qu’on va atteindre notre objectif d’ici décembre 2021 comme prévu, ou même plus tôt», ajoute Mme Plante.

Actuellement, 25 000 ménages sont sur une liste d’attente afin d’obtenir un logement abordable.

Articles récents du même sujet