Soutenez

Plus de frais de retard à la bibliothèque de Dorval

Les frais pour les documents perdus ou endommagés seront maintenus. Photo: Gracieuseté

La bibliothèque de Dorval a mis fin à sa politique de frais de retard depuis le 1er juin. La Cité se joint ainsi au mouvement international Fine Free Library, démarré aux États-Unis, qui souhaite favoriser un accès à la culture et au savoir.

Au Québec, près de 30% des bibliothèques publiques ont également aboli les pénalités de retard depuis 2019.

Les frais de retard enregistrés avant le 1er juin seront applicables et devront être payés.

L’Association des bibliothèques du Québec a démontré que les frais de retard constituent une barrière économique pouvant entraver l’accès aux documents des bibliothèques par des personnes mineures et les clientèles défavorisées.

Les résidents devront tout de même respecter les dates de retour afin de rendre les documents disponibles au plus grand nombre d’abonnés. Un retard empêchera maintenant l’emprunt de nouveaux documents et des avis seront continuellement envoyés aux retardataires.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.