LaSalle
18:16 4 juin 2021 | mise à jour le: 4 juin 2021 à 18:40 temps de lecture: 3 minutes

Le Fonds COVID-19 avec un bilan positif

Le Fonds COVID-19 avec un bilan positif
Photo: Gracieuseté – Arrondissement de LaSalleRémi Tanguay de Future Technique a reçu la visite d’Andréanne Courchesne de PME-MTL Grand Sud-Ouest et de la mairesse de LaSalle, Manon Barbe.

Le Fonds COVID-19 de relance des commerces de LaSalle a remis récemment des subventions à quatre nouvelles entreprises. Un an après son lancement, l’enveloppe a maintenant été épuisée, mais d’autres programmes peuvent apporter de l’aide.

Pour la troisième et dernière vague de subventions, les entreprises récipiendaires sont Future Technique, Épicerie Smartket, Boucherie Marchigiani et Goldtex.

En mai 2020, un Fonds de relance de plus de 175 000$ avait été lancé afin d’aider les commerçants de l’arrondissement de LaSalle dans le contexte actuel de crise sanitaire.

S’ajoutant à l’aide offerte par la Ville de Montréal et les autres paliers de gouvernement, il visait à apporter un soutien financier non remboursable à des commerces fragilisés, mais qui ont de bonnes assises et un projet de relance concret.

«L’objectif est vraiment d’assurer une vitalité socio-économique et diversité commerciale sur les principales artères de LaSalle, ainsi que sauver des emplois et les accompagner dans le virage numérique», affirme la directrice générale de PME-MTL Grand Sud-Ouest, Marie-Claude Dauray.

Au total, ce sont 22 commerces qui ont reçu entre 5000$ et 10 000$ chacun.

«LaSalle a vraiment accordé une importance au développement commercial de son territoire. Très peu d’arrondissements ont mis sur pied ce genre de fonds là. On est en discussion pour un futur fonds.» Marie-Claude Dauray

Cela leur a entre autres permis de refaire ou d’optimiser leur site internet, d’améliorer l’aménagement intérieur, se procurer du matériel pour favoriser la distanciation physique ou encore de se relocaliser comme la Boucherie Marchigiani.

«Ça a permis de donner de l’oxygène et des liquidités aux entreprises. Ça a permis aussi d’avoir une certaine réflexion sur le modèle d’affaires et de travailler sur des projets pour assurer la pérennité, post-COVID-19», souligne Mme Dauray.

Elle ajoute que d’autres aides demeurent disponibles pour les commerçants qui en auraient besoin.

Témoignage

Le propriétaire de Future Technique, Rémi Tanguay, explique avoir fait une demande de subventions lors de la première vague de fermeture, alors que la pression se faisait sentir pour payer le loyer commercial.

«Ça a été un moment assez dur, car les paiements devaient continuer. Ça nous a aidés à rester à six pouces en dessous de l’eau. Des subventions, ça aide toujours», dit-il.

Tanguay explique que le processus a tout de même été assez long avant de recevoir l’argent, mais est bien heureux d’avoir pu en bénéficier.

Il conclut en affirmant que la réouverture se passe bien et que l’entreprise devrait être pérenne.

Répartition par secteur d’activité

  • 39% pour les restaurants
  • 28% dans les soins personnels
  • 22% pour les commerces de détail
  • 11% pour les gyms

177 000$: Montant total distribué par le Fonds de relance des commerces de LaSalle.

L’arrondissement a confié l’administration du Fonds COVID-19 de relance des commerces à PME MTL Grand Sud-Ouest.

Articles similaires