LaSalle

Peau neuve pour le génie électrique au Cégep André-Laurendeau

cégep André-Laurendeau
Le cégep André-Laurendeau, à LaSalle Photo: Félix Hurtubise/Métro

Le Cégep André-Laurendeau amorce une refonte de son programme de technique du génie électrique afin de mieux répondre à la modernisation des entreprises et au virage numérique 4.0. L’établissement d’enseignement supérieur laSallois en a fait l’annonce dans un communiqué de presse, le 1er mars.

Dès l’automne 2022, ce programme devient «Technologie du génie électrique : automatisation et contrôle» et remplace donc celui de «Technologie de l’électronique industrielle».

«La formation a été développée pour répondre aux besoins émergents des entreprises, qui doivent intégrer les nouvelles technologies» affirme le coordonnateur et enseignant du programme, Carlo Buono, dans le communiqué. Il mentionne la robotisation, les systèmes de vision industrielle dotés d’intelligence artificielle, la communication sans fil, l’infonuagique et la réalité virtuelle et augmentée comme des exemples de ces nouvelles technologies.

Toujours dans ce même communiqué, le coordonnateur du programme ajoute que les étudiants passeront plus de 60% de leur formation en laboratoire. En ce sens, le cégep aura dépensé près de 1 M$ dans l’acquisition de nouveaux équipements pour les besoins du programme.

Le programme offre aussi plusieurs expériences en milieu de travail, dont des stages rémunérés en entreprise dès la première année de formation.

De plus, comme ce programme mène vers des professions en rareté de main-d’œuvre, les étudiants pourront recevoir jusqu’à 9000$ grâce au programme gouvernemental bourses Perspective Québec.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet