LaSalle

Le Bronx, un village face aux Rapides

L’ancienne école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur, maintenant le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux. Photo: Chantal Lecours / Métro

Le Bronx, aussi appelé Village-des-Rapides, est l’un des deux quartiers historiques de LaSalle. Encore aujourd’hui, il est l’un des secteurs les plus dynamiques de l’arrondissement, où ses résidents se mobilisent pour en faire un milieu de vie accueillant, tout en conservant son identité villageoise.

Lotti entre le canal de l’Aqueduc et le fleuve Saint-Laurent et ses rapides de Lachine, le Bronx a commencé à se développer dans les années 1920, grâce à l’activité de l’ancienne centrale hydroélectrique de Lachine, qui occupait l’emplacement actuel du parc des Rapides.

Si l’origine du nom du quartier est nébuleuse, l’explication la plus probable est qu’il est été rebaptisé ainsi par des courtiers de New York, qui étaient propriétaires de nombreux lots à construire et souhaitaient mousser l’intérêt. On y trouve d’ailleurs des rues nommées Broadway et Centrale et des avenues numérotées, comme c’est le cas dans la mégapole américaine.

La rue Centrale, qui profite d’une redynamisation ces dernières années, est l’artère commerciale du Bronx. Pour la deuxième année, un projet pilote de terrasse mené par l’Arrondissement permet de consommer café ou crème glacée tout en appréciant le calme et l’allure villageoise du quartier.

Un cœur villageois

L’autre rue d’importance du secteur est la rue Édouard, située juste au sud de Centrale, qui formait autrefois le cœur villageois de la paroisse Notre-Dame-du-Sacré-Cœur. On y retrouve, depuis les années 1980, le Centre culturel et communautaire Henri-Lemieux, lieu culturel phare de l’arrondissement. Avec son théâtre du Grand-Sault et sa salle d’exposition polyvalente, cette maison de la culture propose plusieurs activités culturelles dont certaines sont gratuites.

Dans les dernières années, un comité catalyseur a été mis sur pied afin de stimuler les initiatives citoyennes dans le quartier, pour qu’il retrouve son dynamisme d’antan. Un de ces projets est de transformer l’ancienne école Allion, joyau patrimonial du quartier laissé vacant depuis 2007, en «maison de la citoyenneté écoresponsable et solidaire».

Quoi voir? L’ensemble patrimonial de Napoléon Beauchamp

Les bâtiments institutionnels patrimoniaux, situés sur la rue Édouard, entre la 3e et la 6e Avenue,  ont tous en commun d’avoir été dessinés par le même architecte, Napoléon Beauchamp, entre 1924 à 1939. Cet ensemble est composé de l’actuel Centre Henri-Lemieux, autrefois l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur, de l’ancienne école Allion et de son annexe, qui était le couvent des Sœurs de la Présentation-de-Marie, de l’église et de son presbytère ainsi que de la résidence des frères du Sacré-Cœur. L’épisode «Le Bronx au cœur de LaSalle» du balado Le Bronx de Montréal, créé par la Société historique Cavelier-De LaSalle, raconte l’histoire du quartier sous la forme d’un parcours sonore. Il permet d’en apprendre plus sur ces bâtiments et sur les personnages qui ont marqué l’histoire du secteur.

Quoi voir? Le parc des Rapides

Situé à l’emplacement d’une ancienne centrale hydroélectrique à l’origine du développement du quartier du Bronx, le parc des Rapides est un havre nature au milieu de la ville. Faisant partie du refuge d’oiseaux migrateurs de l’Île-aux-Hérons, les ornithologues amateurs peuvent y observer près de 225 espèces d’oiseaux.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif: faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet