LaSalle

Lachine, LaSalle et Verdun prennent en main l’envahissement de l’herbe à poux

De l'herbe à poux Photo: iStock

Yeux qui piquent, nez qui coule, éternuements incessants… Plante envahissante, l’herbe à poux provoque des réactions allergiques conséquentes et certains arrondissements, dont Lachine, LaSalle et Verdun ont mis en place des stratégies pour contrôler cette propagation.

L’herbe à poux est un fléau pour des milliers de Montréalais qui y sont allergiques au moment de sa floraison, en août, car cette plante émet du pollen qui cause le rhume des foins.

Depuis 2018, il est obligatoire pour les propriétaires d’arracher l’herbe à poux sur leur terrain afin d’éviter sa propagation.

C’est pour cela que la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et des autres pollens allergènes (SQRPA) prévoit une aide financière pour aider les arrondissements à mettre en place des plans de contrôle de cette plante envahissante.

Une stratégie de carte pour Verdun

«Il est important que tous les citoyens mettent la main à la pâte quand ils voient de l’herbe à poux sur leur terrain», explique la coordonnatrice de la Maison de l’environnement de Verdun, Sabrina Beauchemin.

L’arrondissement de Verdun a reçu cette année du financement et collabore avec la Maison de l’environnement afin de coordonner un projet pilote visant à créer une carte qui illustre la densité d’herbe à poux.

La carte sert à l’arrondissement à intervenir par des fauches ciblées aux endroits de plus haute densité. Un système de couleurs sera mis en place pour mieux suivre l’évolution de cette herbe dans le quartier.

Un formulaire est aussi en ligne pour permettre aux citoyens et citoyennes de signaler la présence d’herbe à poux.

«De notre côté, on fait des corvées avec les citoyens pour l’arrachage, mais ce n’est pas encore très populaire, sauf chez les personnes qui subissent les allergies», mentionne Sabrina Beauchemin.

Depuis 2020, l’organisme Demain Verdun, en collaboration avec la Maison de l’environnement, parraine aussi l’initiative «Verdun, j’arrache!», avec l’appui de l’Association pulmonaire du Québec. C’est une initiative collective qui vise à apporter des idées à la communauté sur ce problème.

Du côté de Lachine et LaSalle, la Patrouille verte s’active

Faute de programmes d’éradication dans ces arrondissements, la Patrouille verte de l’Eco-quartier LaSalle fait de la sensibilisation cet été. Des dépliants pour faciliter l’identification de la plante seront à la disposition des citoyens dans leur kiosque, au parc des Rapides.

Entre porte-à-porte, kiosque et dépliants, la Patrouille verte de Lachine sensibilise aussi les résidents cet été. Des actions citoyennes d’arrachages sont aussi mises en place.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet