Le Plateau-Mont-Royal
16:53 19 novembre 2020 | mise à jour le: 19 novembre 2020 à 16:53 temps de lecture: 3 minutes

Une nouvelle expérience chocolatée sur le Plateau

Une nouvelle expérience chocolatée sur le Plateau
Photo: Chloé MachillotL’équipe de la chocolaterie Ernestine, Catherine Ethier et Maxime Brassard à droite.

L’ancienne chocolaterie Noir Chocolat devient Ernestine. Nouvelle boutique sur l’avenue du Mont-Royal, nouvel atelier à plus grande capacité, nouvelle image de marque, mais toujours les mêmes saveurs décadentes.

L’ouverture de la chocolaterie Ernestine cette semaine tombe à point nommé pour faire fondre les gourmands à l’approche de Noël.

Ses fondateurs, Maxime Brassard et Véronique Ethier, n’en sont pas à leur première expérience chocolatée. Anciennement aux commandes de Noir Chocolat, au coin de la rue Marquette et de l’avenue Mont-Royal, ils ont saisi récemment l’occasion d’agrandir leur commerce pour répondre à la demande croissante de leur clientèle.

«Le petit local de Noir Chocolat nous a permis de bâtir notre projet tranquillement. En déménageant à quelques mètres de là, on se dote d’une boutique plus spacieuse, avec une meilleure visibilité sur l’avenue du Mont-Royal et surtout d’un atelier qui nous permet de faire de plus grandes quantités de chocolats», explique Maxime Brassard.

Chocolaterie Ernestine
La chocolaterie est ouverte tous les jours sauf le lundi, au 1827 avenue du Mont-Royal Est.

Une histoire de famille

L’adoption du nom Ernestine est un hommage à la grand-mère de la propriétaire. Cette femme espiègle, joviale et très gourmande lui a transmis la passion du chocolat, à déguster et à partager.

«Cette nouvelle appellation est aussi plus adaptée à notre concept. Le prénom d’Ernestine évoque le côté léger et ludique de nos produits. Noir Chocolat renvoyait l’idée d’un commerce spécialisé dans le chocolat noir alors qu’ici, on trippe sur les créations colorées et fruitées», poursuit Maxime Brassard.

Des bouchées raffinées

Le déménagement de l’entreprise lui a permis de recentrer son offre sur ses produits phares : des bouchées aux multiples saveurs, vendues à l’unité ou dans d’élégants coffrets.

Des croque mou au caramel tendre et noix de Grenoble et des bombes à la cerise sont également vendus, préemballés dans des boites parfaites à glisser sous le sapin de Noël.

«Ce sont nos meilleurs vendeurs, explique Maxime Brassard. Notre bombe cerise, qui a été créée l’an dernier pour le temps de fêtes, est une véritable explosion de saveurs. Imaginez une cerise macérée dans de la liqueur et enrobée de chocolat et de poudre de framboises, à la fois douce et surette…»

Un chocolat chaud onctueux est également vendu pour emporter.

«Déjà quelques boutiques commencent à nous passer commande, l’aventure ne fait que commencer et les fêtes de Noël tombent bien !», se réjouit Maxime Brassard.

Articles similaires