Le Plateau-Mont-Royal
12:50 30 mars 2021 | mise à jour le: 30 mars 2021 à 12:51 temps de lecture: 3 minutes

La Petite Dînette: un nouveau restaurant avec un concept original

La Petite Dînette: un nouveau restaurant avec un concept original
Photo: Dominic Gildener/Métro MédiaLe propriétaire de La Petite Dînette, Peter Huu Nghia, Nguyen.

Avec un décor rétro ressemblant au style des casse-croûtes américains et un menu combinant des mets de cuisine de rue asiatique et des plats québécois classiques, le nouveau restaurant La Petite Dînette, situé dans Le Plateau-Mont-Royal, présente un concept original.

En élaborant son plan d’affaires, le propriétaire du restaurant, Peter Huu Nghia Nguyen, a cherché à se différencier de la concurrence. Pour ce faire, il a décidé de mettre en valeur ses origines vietnamiennes en offrant des mets typiques de son pays, mais en y apportant sa propre touche. Des plats de cantine québécoise figurent aussi sur le menu. Ainsi, les cultures se rencontrent par cette fusion.

La Petite Dînette possède une salle à manger, qui pourra accueillir des clients une fois que les mesures sanitaires du gouvernement le permettront. Toutefois, en ouvrant en pleine pandémie, M. Nguyen a choisi de miser sur les commandes à emporter. Cela se remarque dans la façon dont les produits sont emballés. Ils sont faciles à transporter.

La présentation unique de la nourriture et des boissons proposées distingue l’offre. Par exemple, la poutine est servie dans un cône. La soupe ramen, présentée dans un bol dans la grande majorité des endroits, est offerte dans un verre et porte le nom de Ramen Shake.

Les pâtes, légumes et autres ingrédients sont mélangés à une sauce plutôt qu’à un bouillon. Il faut brasser le tout avant consommation. Par ailleurs, la fameuse soupe tonkinoise ou Pho est transformé en rouleau. Des pogos coréens au fromage sont aussi disponibles.

En matière de breuvages, une multitude de saveurs, dont certaines inventées par M. Nguyen, de thés au lait et thés aux fruits sont en vente. Il est possible d’y ajouter une garniture (tapioca, boules de mangue, fèves rouges, etc.) afin de transformer un thé en bubble tea, très populaire à Montréal.

Concept et décor

Aucun élément sur le menu ne coûte plus de 8,95$. Les choix en matière de nourriture sont des amuse-gueules. M. Nguyen a opté pour cette approche puisqu’il estime que les plats des restaurants sont souvent trop copieux et ainsi difficiles à terminer.

En franchissant la porte de La Petite Dînette, l’ambiance rétro rappelant les années 70, 80 ou encore 90 se fait immédiatement ressentir. Du choix de la musique, rock & roll et pop de l’époque, aux couleurs vives du décor. Le rose et le turquoise sont mis de l’avant. Les banquettes colorées ressemblent à celles des casse-croûtes ou diners américains.

Le décor et le menu distincts sont nés naturellement puisqu’ils réunissent les différents intérêts du propriétaire du restaurant. Avec les couleurs choisies, l’objectif est de redonner le sourire aux gens dans ces temps durs, explique-t-il.

«Avec le confinement, tout le monde est confiné et beaucoup de personnes sont déprimées. Je veux apporter de la joie à mes clients grâce aux couleurs vives et à la luminosité», mentionne M. Nguyen.

La sélection de l’emplacement, à quelques pas de l’intersection des rues Saint-Denis et Rachel, a été faite avec comme objectif d’attirer les piétons et les passants.

Pour ce qui est de la livraison, le restaurant fait affaire avec UberEats et Skip The Dishes.

La Petite Dînette est située au 4186 de la rue Saint-Denis.

Articles similaires