Le Plateau-Mont-Royal
11:42 7 mai 2021 | mise à jour le: 7 mai 2021 à 11:42 Temps de lecture: 3 minutes

Le pianiste Michel-Alexandre Broekaert présente un concert virtuel

Le pianiste Michel-Alexandre Broekaert présente un concert virtuel
Photo: ©Courtoisie/IXION CommunicationsLe pianiste du Plateau-Mont-Royal Michel-Alexandre Broekaert.

Du 9 au 23 mai, le pianiste Michel-Alexandre Broekaert présentera un concert virtuel accompagné de la violoncelliste Noémie Raymond-Friset, avec qui il forme Duo Cavatine.

Résident du Plateau-Mont-Royal, Michel-Alexandre Broekaert se dévoue à la musique depuis l’enfance. Une professeure de musique repère le talent musical du Montréalais alors qu’il est à l’école primaire. Elle lui propose donc de suivre des cours de piano privés et il décide d’accepter l’offre avec l’appui de ses parents. Il continue de jouer à travers les années et son amour pour l’instrument se développe petit à petit.

Il devient plus clair pour lui qu’il veut en faire une carrière lorsqu’il étudie à l’école de musique Vincent-Indy. Après le cégep, il enchaîne les études universitaires dans le domaine. L’artiste détient aujourd’hui un doctorat de l’Université de Montréal, sous la tutelle de M. Jean Saulnier. Il s’est aussi perfectionné à Vienne, en Autriche, auprès du réputé pédagogue Avedis Kouyoumdjian.

En 2011, le public international découvre le talent de l’artiste lorsqu’il collabore avec la soprano québécoise Andréanne Brisson-Paquin. En s’illustrant à Paris, le duo remporte un Prix spécial du Jury récompensant la meilleure interprétation d’une œuvre de Francis Poulenc, dans le cadre du Concours international de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger.

Au cours des années, le pianiste remporte de nombreux prix prestigieux. Il se voit récemment décerner le Prix spécial du meilleur pianiste accompagnateur lors du Récital-Concours international de mélodies françaises du Festival Classica.

En tant que coach/pianiste-collaborateur, M. Broekaert se rend fréquemment à l’Université de Montréal et à l’Université McGill pour partager son expérience de chambriste avec les jeunes musiciens.

Le concert

Les deux membres de Duo Cavatine se connaissent depuis plus de 10 ans. Ils se sont rencontrés à l’université. Passionnés de musique de chambre, les amis de longue date se sont officiellement associés ensemble de manière professionnelle il y a deux ans. Ils partagent une complicité que le public apprécie.

«On se fait souvent dire que l’on a une complicité particulière, qui ne peut arriver qu’avec des artistes qui travaillent ensemble depuis longtemps», partage M. Broekaert.

Le concert du duo est intitulé Parfum de Paris et est le dernier de la saison pour la série Mélodînes de Pro Musica. Deux pièces se retrouvent au programme, soit Pièces en concert pour violoncelle et piano de François Couperin et Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, op. 65 de Frédéric Chopin.

Les deux musiciens ont cherché à apporter leur propre touche à ces pièces classiques.

«Dans notre style et notre approche, il y a un mélange intéressant de raffinement, d’énergie et de prise de risques. De plus, notre complicité fait en sorte qu’il y a une spontanéité et une fraîcheur qui émanent de nos interprétations», explique le pianiste.

Le spectacle est d’une durée d’environ 40 minutes et a été enregistré le 1er décembre 2020 à la Chapelle historique du Bon-Pasteur de Montréal. Denys Lortie en est le réalisateur.

Accessible sur la plateforme livetoune.com à compter du 9 mai, à 8h. Billets disponibles au (438) 738-1416.

Articles similaires