Le Plateau-Mont-Royal
12:06 8 juin 2021 | mise à jour le: 8 juin 2021 à 12:06 temps de lecture: 3 minutes

Logements sociaux: la Ville fait l’acquisition d’un terrain sur Le Plateau

Logements sociaux: la Ville fait l’acquisition d’un terrain sur Le Plateau
Photo: Gracieuseté/Arrondissement du Plateau-Mont-RoyalLe maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Rabouin, et la conseillère d’arrondissement, Marianne Giguère, sur le terrain situé au 1695 de l’avenue Laurier Est.

La Ville de Montréal a récemment fait l’acquisition d’un terrain situé au 1695 de l’avenue Laurier Est, dans Le Plateau-Mont-Royal, en exerçant son droit préemption. La construction d’un bâtiment de quatre étages devrait y commencer en 2023. Environ 45 unités de logements sociaux s’y trouveront.

En attendant, un projet transitoire de verdissement sera aménagé sur le site.

La Ville a donc exercé pour une deuxième fois son droit de préemption à des fins de logements sociaux et communautaires dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. La superficie de la propriété est de 1 189,2 mètres.

«Depuis plusieurs années, malgré de nombreuses mises en chantier, Montréal connaît un resserrement de son marché immobilier locatif. Les ménages à faible et modeste revenus sont ceux qui en subissent le plus les contrecoups», déclare le maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

«L’acquisition du 1695 avenue Laurier Est représente une belle occasion pour la Ville de répondre aux besoins résidentiels de cette tranche de la population, d’autant qu’il est situé à proximité des services, dont un parc, une école primaire, une épicerie et la station de métro Laurier», ajoute-t-il.

Les outils dont l’administration s’est dotée pendant son mandat, dont le droit de préemption, leur ont permis d’agir dans les quartiers ou le développement de nouveaux projets immobiliers est plus complexe, soutient le responsable de l’habitation, de la stratégie immobilière, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau au comité exécutif, Robert Beaudry.

«Ce sont des gestes concrets qui contribuent à assurer que l’ensemble de la population ait sa place, peu importe où elle se trouve dans la ville», suggère-t-il.

Processus

L’achat du terrain se fait à un prix conforme à la valeur marchande estimée par la Ville. Le vendeur aura des obligations à respecter préalablement au transfert de la propriété. Ce dernier devra s’occuper des travaux de démolition du bâtiment existant en plus de la réhabilitation environnementale, le tout à ses frais.

Lorsque la Ville aura pris possession du site, elle le vendra à un organisme communautaire. Celui-ci y réalisera un projet de construction de logements sociaux et communautaires financés par le programme AccèsLogis de la Société d’habitation du Québec.

La période de 60 jours en lien avec le droit de préemption se terminera le 8 juin 2021 pour le 1695 de l’avenue Laurier Est.

Articles similaires