Le Plateau-Mont-Royal
09:47 22 juillet 2021 | mise à jour le: 22 juillet 2021 à 10:15 Temps de lecture: 3 minutes

Télétravail: les bureaux extérieurs ont la cote cet été

Télétravail: les bureaux extérieurs ont la cote cet été
Photo: Dominic Gildener/Métro MédiaL’îlot d’été situé à l’intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue Prince-Arthur.

Près de 300 utilisateurs uniques se sont connectés au Wifi de l’une ou l’autre des deux nouvelles aires de travail extérieures du boulevard Saint-Laurent. Ces résultats dépassent les attentes du cofondateur d’Aire commune, entreprise à l’origine de ce projet-pilote.

Depuis le mois de juin, les îlots d’été d’Aire commune offrent du Wi-Fi gratuit et de l’électricité aux étudiants et travailleurs qui veulent accomplir leurs tâches en plein air. Ce réseau composé de 25 îlots répartis à travers la métropole se veut le « Bixi du télétravail ».

Selon les données d’Aire commune, 115 utilisateurs uniques se sont connectés au Wi-Fi de l’espace situé près de l’avenue du Mont-Royal entre le 14 juin et le 15 juillet. Durant cette même période, 167 personnes ont utilisé la connexion Internet de l’installation localisée à proximité de la rue Prince-Arthur.

« L’achalandage est en croissance presque chaque semaine », s’enthousiasme Philippe Pelletier, cofondateur d’Aire commune. Ce dernier ajoute que ces données ne tiennent pas compte des gens qui viennent utiliser les installations pour manger ou relaxer, sans nécessairement se connecter au Web.

Travailler dehors

Les Montréalais pourront profiter de ces cabines de travail jusqu’en octobre. Les espaces sont ouverts de 7 h à 22 h. Les premières personnes arrivées peuvent s’installer sans avoir à réserver une place.

Chaque îlot est couvert d’un toit, créant de l’ombre et permettant ainsi aux gens de travailler même quand le soleil est très fort.

Les deux emplacements sur le boulevard Saint-Laurent comptent aussi du mobilier fait sur mesures par la Société de développement commercial du secteur.

Une équipe d’entretien passe régulièrement aux différentes installations afin de les garder propres.

Projets

Pour la suite, Aire commune prévoit ajouter plus d’espaces de travail extérieurs sur l’île de Montréal l’été prochain, mais aussi dans d’autres villes à travers le pays, dont Québec et Toronto.

Dans la même veine, l’entreprise lancera un projet-pilote d’espaces pouvant servir pour des réunions de travail en plein air en septembre.

« C’est vraiment une solution pour la communauté d’affaires du centre-ville », explique M. Pelletier.

L’initiative d’Aire commune a été rendue possible grâce à la collaboration d’entre autres de Fizz, la Société de développement commercial (SDC) du boulevard Saint-Laurent, le Mouvement des caisses Desjardins et l’arrondissement d’Outremont.

Articles similaires