Le Plateau-Mont-Royal

Le Breathwork, une alternative bien-être centrée sur la respiration

Nathalie Moride, dans son studio. Photo: Gracieuseté/Nathalie Moride

Cette technique de relaxation et de méditation orientée autour de la façon de respirer est de plus en plus populaire depuis une dizaine d’années. Aussi connue comme le «nouveau yoga», cette pratique aux grands pouvoirs d’apaisement fait de plus en plus d’adeptes.

Après 25 ans en publicité et marketing, Nathalie Moride a découvert le Breathwork, connu aussi sous le nom de «respiration consciente» au cours d’un voyage en Arizona.

Celle qui pratiquait déjà le yoga et la méditation a vu en cette pratique une puissante alternative bien-être qu’elle voulait partager.

Nathalie Moride a lancé il y a quatre ans son entreprise Nathalie Moride Breathwork. Elle y propose des séances de respiration consciente individuelle ou en petits groupes de 3 à 4 personnes, en ligne ou en présentiel. 

Le Breathwork, c’est quoi?

À l’origine, cette méthode de respiration active a été développée dans les années 1970 par des psychiatres qui cherchaient à reproduire les effets de psychédéliques tels que le LSD.

Le Breathwork consiste en un travail de respiration permettant de modifier son rythme et sa profondeur de respiration. Cette technique de respiration circulaire par la bouche se combine à différentes musiques de méditation permettant une plus grande immersion.

Séance de respiration consciente

Lors d’un cycle de respiration, le premier souffle se situe dans le ventre, puis le second souffle a lieu au niveau de la poitrine et est suivi par une expiration. Le tout est répété tout au long de la séance à des rythmes différents.

Cette technique de respiration modifie le flux sanguin et les taux d’oxygène et de dioxyde de carbone, conduisant à un état de bien-être et de relaxation intense.

Le Breathwork est conseillé pour les personnes de plus de 18 ans et qui éprouvent de la difficulté à méditer. Cependant, il est déconseillé aux personnes faisant de l’hypertension, avec des problèmes cardiaques ou souffrant de glaucome.

«L’objectif du Breathwork, c’est de se débarrasser de tout ce qui est réprimé dans notre corps et notre système nerveux», explique Nathalie Moride.

De nombreuses sensations physiques inhabituelles ainsi qu’une grande expérience émotionnelle peuvent survenir durant la pratique.

Quels sont les bénéfices?

Selon Nathalie Moride, cette technique de relaxation permet d’améliorer le sommeil et la gestion du stress. Elle permet aussi d’accroître le bien-être et la performance.

Elle recommande d’effectuer trois séances successives à raison d’une séance par semaine afin de se familiariser avec la pratique. Par la suite, elle conseille de refaire des séances au besoin.

«Chaque séance est toujours très différente, tu ne sais jamais ce qui va t’arriver pendant une séance, car tu t’abandonnes à la médecine du souffle», explique-t-elle.

Selon Nathalie Moride, un grand nombre de ses clients sont en quête de croissance personnelle. Cependant, le Breathwork n’est pas une technique reconnue par un ordre professionnel et ne remplace en aucun cas une psychothérapie.

Du marketing au Breathwork

Avant de se lancer dans cette pratique, Nathalie Moride travaillait dans la publicité et le marketing depuis près de 25 ans.

«J’ai travaillé dans des métiers très stressants où je me suis abandonnée à mon métier, avec toujours plus de performance», dit-elle.

Il y a 12 ans, elle part au Costa Rica pour se ressourcer. Elle y découvre l’univers du yoga dans la ville de Nosara. 

Elle suit ensuite une formation pour devenir professeure de yoga au Costa Rica, puis elle revient à Montréal pour l’enseigner.

Pour en apprendre encore plus, elle part en Arizona où elle découvre le Breathwork.

«Je ne sais pas ce qui m’était arrivé, mais je n’ai jamais été aussi en profondeur qu’avec cette technique», ajoute-t-elle.

Après cette expérience, elle s’est formée pour pouvoir donner des séances et partager cette pratique avec le plus grand nombre de personnes.

Articles récents du même sujet