Hochelaga-Maisonneuve
11:42 31 décembre 2020 | mise à jour le: 31 décembre 2020 à 15:58 temps de lecture: 3 minutes

2021: cinq dossiers à suivre à Anjou et dans MHM

Photo: Josie Desmarais/MétroLe dossier du prolongement de la ligne bleue du métro est très attendu en 2021

La ligne bleue, le tunnel Louis-Hyppolite-Lafontaine et le Service rapide par bus figurent en bonne position parmi les cinq dossiers à suivre dans les arrondissements de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et d’Anjou en 2021.

Le chantier de la ligne bleue

Le projet prévoit notamment l’établissement du terminus de la ligne bleue du métro en bordure du centre commercial Les Galeries d’Anjou. La mouture présentée par la Société de transport de Montréal (STM) est vivement critiquée et rejetée par l’arrondissement d’Anjou ainsi que le centre commercial.

Ceux-ci refusent l’expropriation de quelque 70 000 mètres carrés de terrain, principalement sur le domaine des Galeries d’Anjou. Elle viserait 25% du stationnement du centre. Cadillac-Fairview et Ivanhoé-Cambridge, qui en sont les propriétaires, ont porté l’affaire devant les tribunaux.

Tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine

Un autre dossier à suivre concerne les travaux du pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine. Ces travaux comprennent, entre autres, la réfection de la chape de béton, les murs, la voute et la reconstruction d’une partie de la chaussée de béton de l’autoroute 25. Aussi au programme, la modernisation des systèmes électriques, d’éclairage, de ventilation, etc.

Il est prévu de mettre en place des mesures d’atténuation en transport collectif. «Il va falloir trouver des moyens de minimiser les effets de la fermeture partielle du pont-tunnel-Hyppolyte-Lafontaine. Les entreprises et le télétravail jouent un rôle important dedans», propose Richard Campeau, député de Bourget.

REM  à l’œil

L’autre dossier qui pourra susciter beaucoup d’intérêt, est celui de l’extension du Réseau express métropolitain vers l’est et le nord de Montréal, dont les détails ont été présentés à la mi-décembre par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Les consultations que tiendra le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) permettront aux citoyens de l’Est de Montréal de se prononcer sur le prolongement du REM, un projet de 10 milliards de dollars. Déjà, certaines organisations et élus remettent en cause le tracé avancé. Ils ne manquent pas toutefois de saluer cet investissement qualifié de «gigantesque».

Lutte contre les inondations

Sur le plan strictement local, la poursuite du plan de verdissement de MHM méritera d’y prêter attention. Après lui avoir consacré 2 millions $ en 2020, cet arrondissement entend lancer d’autres projets.

«On souhaite, par exemple, avec les gens qui ont des enjeux d’inondation autour de la rue Cadillac, développer des projets pour absorber les surplus d’eau. On veut trouver des manières d’amener l’eau dans un parc pour justement réduire l’impact des enjeux climatiques», a dévoilé Pierre Lessard-Blais, maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Service rapide par bus

Le service rapide par bus (SRB) du boulevard Pie-IX qui s’intègre à la requalification de ce boulevard, reliant l’est de Laval et Montréal, est un des projets phares de l’année.

Selon les échéanciers de la Société de transport de Montréal, les travaux du SRB Pie-IX entre l’avenue Pierre-De-Coubertin et la rue Notre-Dame, débuteraient en 2021 et se termineraient en 2023. Globalement, le projet s’étend sur 13 kilomètres avec 19 arrêts à Montréal et deux à Laval, dont un permettant aux passagers de prendre la ligne bleue.

Articles similaires