Mercier & Anjou

L’Anonyme a besoin de 500 000 $ pour un nouvel autobus

Le lancement a eu lieu mardi au Bistro Le Ste-Cath. Photo: Gracieuseté, Ève B. Lavoie

L’Anonyme lance une campagne de financement pour l’achat et l’aménagement d’un nouvel autobus. L’objectif est d’amasser une somme de 500 000 $.

Le lancement a eu lieu mardi au Bistro Le Ste-Cath.

L’équipe d’intervention de L’Anonyme roule depuis plus de dix ans de soir comme de nuit, dans le même autobus pour aller à la rencontre des populations jeunesse et des personnes fortement marginalisées partout sur l’île de Montréal.

Avec 215 000 km au compteur, l’autobus doit être remplacé afin de permettre à l’organisme de poursuivre ses activités.

«L’autobus joue un rôle primordial de nuit dans les quartiers centraux ou de soir dans les quartiers excentrés où peu de services sont disponibles, a déclaré directrice générale de L’Anonyme, Sylvie Boivin.

Si nous devions cesser nos activités, c’est des milliers de personnes qui seraient laissés sans ressources.

Sylvie Boivin, DG de L’Anonyme

Se déployant sur l’ensemble du territoire montréalais dans une philosophie de réduction des risques, l’équipe de l’organisme intervient auprès d’adultes vivant des réalités telles que l’itinérance, la consommation de substances psychoactives et le travail du sexe ainsi qu’auprès des jeunes dans un contexte d’éducation à la sexualité.

Selon L’Anonyme, cette équipe fait en moyenne plus de 11 000 interventions et 2000 déplacements sur appel chaque année. Près de 70 000 condoms, 600 trousses de naloxone et 700 bandelettes de détection du fentanyl sont également distribués annuellement.

Une identité street

La campagne de financement lancée sous le thème «autobus à vendre» est réalisée par l’agence de publicité Upperkut avec la participation de l’humoriste Arnaud Soly.

«Comme nous devions répondre à deux objectifs en même temps, soit de faire mieux connaître la mission de L’Anonyme et d’amasser des dons pour procéder à l’achat d’un nouvel autobus, l’idée nous est venue de combiner les deux en mettant tout simplement l’autobus en vente, a expliqué le directeur de création de la campagne chez Upperkut, Ben Duquette.

Ce faisant, nous avons utilisé les codes linguistiques des annonces automobiles avec un ton subversif qui attire l’attention sur la mission de l’organisme tout en rappelant aux gens que l’objectif à atteindre n’est pas anodin.

Ben Duquette, Upperkut

S’inspirant de l’identité de L’Anonyme, le visuel de la campagne souligne à gros traits le côté street et non-conventionnel de l’organisme, a ajouté Ben Duquette.

Le lancement de cette campagne est fait une semaine jour pour jour après l’annonce du départ de Sylvie Boivin, le 20 mai prochain, après 12 ans en poste.

Pour faire un don ou pour obtenir plus de détails sur la campagne : https://www.anonyme.ca/autobus-a-vendre/.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Mercier & Anjou.

Articles récents du même sujet