Montréal-Nord
14:38 21 août 2020 | mise à jour le: 21 août 2020 à 14:38 temps de lecture: 3 minutes

Montréal-Nord: des citoyens manifesteront pour le transport actif

Montréal-Nord: des citoyens manifesteront pour le transport actif
Photo: Archives Métro

Mécontents de voir l’arrondissement reculer sur un autre projet favorisant les modes de transport actif, des citoyens de Montréal-Nord qui étaient en faveur de la voie active et sécuritaire manifesteront samedi au parc Aimé-Léonard.

Mardi, Montréal-Nord annonçait qu’il procédait au démantèlement prématuré du corridor actif temporaire, justifiant que l’acceptabilité sociale pour celui-ci n’était pas au rendez-vous. Applaudie par plusieurs, cette décision a aussi déçu d’autres citoyens qui déplorent un manque de vision de l’arrondissement.

«J’ai envie qu’il y ait une vision différente de ce secteur-là, axée sur la sécurité, la tranquillité et le mode de transport alternatif», exprime Julie-Anne Moreau, qui compte participer à la manifestation. Il y a beaucoup de gens qui ont envie de ça à Montréal-Nord aussi.»

Projets abandonnés

L’organisateur de la manifestation, Jean-François Gagné, déplore un manque de courage politique de l’administration de Christine Black dans le développement de transports actifs.

«C’est le troisième projet cyclable en moins de cinq ans qui est annoncé, puis abandonné», pointe-t-il.

En 2016, un projet de piste cyclable sur la rue d’Amos avait avorté en raison de l’opposition de centaines de citoyens. En 2018, une voie cyclable sur le boulevard Industriel a été annoncée, puis n’a jamais vu le jour alors que des commerçants militaient contre le projet.

«Ce qu’on n’a pas, ce sont des pistes pour faire des déplacements à l’intérieur de l’arrondissement, explique M. Gagné. Les bandes cyclables sur les autres rues sont très mal entretenues et ne sont pas sécuritaires», ajoute-t-il.

Déterminé à faire avancer cette cause auprès de l’arrondissement, M. Gagné a lancé un groupe Facebook et compte fonder une association nord-montréalaise pour  «regrouper les gens qui ont à cœur la sécurité de tous les transports actifs.»

«Il faut être très vigilant»

Également «déçu» du démantèlement précipité de la VAS sur Gouin, le propriétaire de la boutique Cycles Patrick, Fernand Rooseboom, dénonce un retard par rapport au reste de Montréal.

«C’est évident qu’on manque de pistes cyclables à Montréal-Nord», pense M. Rooseboom.

Il témoigne d’un manque de sécurité sur les aménagements offerts aux cyclistes. «J’emprunte Saint-Vital, sur le petit bonhomme peinturé à terre, et je me fais klaxonner après. Il faut être très vigilant.»

Appelé à commenter la tenue de la manifestation et expliquer sa vision des transports actifs, l’arrondissement de Montréal-Nord n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue.

Articles similaires