Montréal-Nord
11:54 9 septembre 2020 | mise à jour le: 9 septembre 2020 à 12:32 temps de lecture: 2 minutes

Des mesures contre le flânage portent leurs fruits à Montréal-Nord

Des mesures contre le flânage portent leurs fruits à Montréal-Nord
Photo: Olivier Faucher - Métro Média

Des interventions de l’arrondissement de Montréal-Nord ont permis d’amener la quiétude dans un secteur qui était aux prises avec des problèmes de flânage et de consommation de drogue.

Sur le boulevard Albert-Brosseau, une courte voie donnant sur la rivière des prairies, des résidents se plaignaient de multiples délits commis par des personnes qui venaient fréquenter les espaces verts en bordure de l’eau.

«Ça criait la nuit, ça faisait le party dans le parc, ça consommait de la drogue», raconte Gaétana Colella, résidente du secteur. Selon elle, ces délits étaient devenus encore plus fréquents avec la pandémie.

Interventions

Faisant état de plaintes de plusieurs résidents du secteur, l’arrondissement de Montréal-Nord a adopté une interdiction de stationnement lors du conseil d’arrondissement du 1er juin, une mesure qu’il a ensuite accentuée en interdisant strictement aux véhicules de s’immobiliser sur le boulevard de mars à novembre.

Ces nouvelles réglementations ont été mises en place afin de donner un motif aux policiers pour intervenir.

L’administration locale a également retiré les tables à pique-nique en plus d’ajouter de la signalisation dans le parc et sur la rue, respectivement pour rappeler la réglementation et la limite de vitesse de 30 km/h. Les policiers ont, pour leur part, augmenté leur présence.

Plusieurs rencontres ont eu lieu entre résidents, policiers et élus pour discuter de ces solutions.

«Plus le même quartier»

Selon Gaétana Colella et les élus locaux, ces mesures ont porté leurs fruits.

«C’est un quartier complètement différent [maintenant], se réjouit Mme Colella. On voit des enfants jouer dans la rue, des personnes âgées qui marchent. C’est tranquille.»

La résidente estime que 90% des délits qui nuisaient à la quiétude du voisinage ont cessé depuis l’implantation des mesures. Elle se dit satisfaite de changements, alors qu’elle envisageait de déménager si les problèmes avaient persisté.

«Les citoyens sont extrêmement satisfaits des résultats», s’est félicité le conseiller de Ville Abdelhaq Sari, lors du conseil d’arrondissement du 1er septembre. L’élu a remercié notamment les citoyens d’avoir contribué à trouver des pistes de solutions.

Articles similaires