Montréal-Nord
16:54 25 novembre 2020 | mise à jour le: 25 novembre 2020 à 17:54 temps de lecture: 2 minutes

Sept ans pour créer 146 places en CPE à Montréal-Nord

Sept ans pour créer 146 places en CPE à Montréal-Nord
Photo: Archives TC Media

Sept ans après avoir été retenus, les projets d’agrandissement de deux centres de la petite enfance (CPE) de Montréal-Nord pourront finalement aller de l’avant, a annoncé le ministère de la Famille du Québec.

Au total, ce sont 146 nouvelles places en CPE, dont 20 pour poupons, qui sont ainsi créés dans l’arrondissement. Les CPE Mon Univers et Mini-fée ouvriront chacun un nouveau point de service. Ces deux établissements ont reçu respectivement des contributions gouvernementales de 312 000$ et 466 000$.

À terme, le nombre de places en CPE dans l’arrondissement passera de 847 à 993.

Sept ans d’attente

C’est en 2013 que les projets de ces deux CPE avaient été retenus à la suite d’un appel de projets. À l’époque, les besoins sur le territoire avaient été reconnus, explique le président de la Table de concertation des services de garde à l’enfance de Montréal-Nord, Jean-Claude Lavergne.

«C’est une bonne nouvelle que ces projets voient enfin le jour à la suite d’un appel de projets qui avait eu lieu en 2013, après sept ans de travail acharné.»

Les projets se seraient butés à un obstacle de taille quand le gouvernement libéral a haussé à 50% la contribution financière que les CPE devaient injecter dans les projets. En 2019, le gouvernement caquiste avait fait baisser cette contribution à 25%. Les deux projets ont ainsi pu redémarrer récemment.

Depuis 2013, la demande pour des places en CPE s’est toutefois amoindrie à Montréal-Nord, selon M. Lavergne.

«On a constaté une diminution dans nos listes d’attente dans les dernières années. Présentement, on approche d’un certain équilibre dans Montréal-Nord.»

Réactions

Les dirigeantes des CPE visés par l’annonce ont réagi favorablement par voie de communiqué.

«Je suis très heureuse que les parents de Montréal-Nord puissent avoir accès à de nouvelles places subventionnées pour offrir un milieu de garde sécuritaire à leurs enfants et favoriser leur conciliation travail-famille», a affirmé la directrice du CPE Mon Univers, Amy Hamida Chamma.

«Les efforts que nous avons déployés ces dernières années ont porté fruit, et nous sommes très heureux de faire partie d’un projet rassembleur qui offrira des logements abordables et des services aux familles, tout cela sous le même toit!», a informé la directrice du CPE Mini-fée, Marie-Josée Chouinard.

Articles similaires