Montréal-Nord
21:34 3 janvier 2021 | mise à jour le: 3 janvier 2021 à 21:34 temps de lecture: 3 minutes

Emmanuel Dubourg compte déposer un projet de loi en 2021

Emmanuel Dubourg compte déposer un projet de loi en 2021
Photo: Archives Métro MédiaLe député de Bourassa, Emmanuel Dubourg.

En 2021, le député Emmanuel Dubourg souhaite notamment voir le début de la construction du centre sportif. Il compte aussi déposer un projet de loi pour donner un coup de pouce financier aux familles. Entrevue.

Est-ce qu’il y a un projet dans Bourassa que vous souhaitez particulièrement voir avancer en 2021?

Je travaille ardemment sur le projet du centre sportif sur le terrain de l’aréna Garon avec les autres élus. Je fais des démarches extrêmement importantes pour qu’il y ait une contribution financière du fédéral et pour que la construction commence en 2021. Il y a trop peu d’espaces pour les jeunes ici par rapport à d’autres arrondissements.

Puisque les citoyens de Bourassa ont été plus touchés qu’ailleurs au Canada lors de la première vague de COVID-19, souhaitez-vous que circonscription soit d’une certaine façon priorisée pour l’obtention de vaccins?

Une de mes priorités sera d’inciter les gens à aller se faire vacciner. Ensuite, c’est un comté qui pour plusieurs raisons, était l’épicentre. C’est Québec qui s’occupe de la distribution. Si on voit que Montréal-Nord n’a pas sa juste part, nous allons faire valoir nos arguments et nous pouvons faire des représentations.

Les demandeurs d’asile qui ont travaillé dans des secteurs essentiels pendant la pandémie, mais qui sont exclus du programme de régularisation, peuvent entretenir un certain espoir en 2021?

De notre côté, on voulait que le programme touche tous les travailleurs essentiels, mais c’est une compétence partagée avec le provincial. La porte est toujours ouverte avec le gouvernement du Québec et on continue les discussions. On va continuer de pousser en 2021 pour faire valoir notre position.

La violence et la prolifération des armes à feu affectent le sentiment sécurité des citoyens du secteur nord-est. Qu’est-ce que le fédéral peut faire pour que 2021 soit plus paisible?

On doit faire face à ce problème. On a des rencontres avec les élus de façon à discuter des mesures rapides qu’on doit prendre. Il y a un aspect de la solution qui doit venir des policiers et des travailleurs de rue. Tous les ministères qui peuvent avoir un certain impact dans Bourassa ont été informés de cette situation qu’on doit corriger.

L’une de vos priorités est de soutenir les communautés noires de votre comté à travers les programmes que votre gouvernement a mis en place, dont celui lancé en 2020 pour soutenir l’entrepreneuriat noir. Pourquoi ces programmes font-ils partie de la solution dans Bourassa selon vous?

Au fédéral, on a reconnu qu’il y a du racisme systémique. Quand on est noir, on vit des éléments que d’autres groupes ne rencontrent pas. On a tellement de statistiques comme la représentation des Noirs dans les prisons, le profilage racial. On fait ça pour que tout un chacun ait une chance égale de réussir.

Avez-vous une résolution en 2021?

Je suis sur une courte liste pour pouvoir déposer un projet de loi. Je travaille sur un projet de loi que je vais déposer en 2021. Il permettrait aux familles de ne pas payer de TPS pendant une certaine période avant la rentrée scolaire. L’objectif, c’est qu’elles puissent acheter de fournitures scolaires sans payer cette taxe sur leurs achats.

Articles similaires