Montréal-Nord

Will Prosper veut simplifier le processus électoral

Photo: Josie Desmarais, Métro

Le candidat de Projet Montréal à la mairie de Montréal-Nord promet de tout faire pour faciliter la participation aux élections municipales dans l’arrondissement. Une annonce que la mairesse Christine Black trouve «ironique» dans le contexte où Projet Montréal a refusé le vote postal pour tous en vue des élections du 7 novembre.

Will Prosper déplore que seuls 35% des Nord-Montréalais aient exercé leur droit de vote lors des élections municipales de 2017, en comparaison à 42,5% des Montréalais – un taux de participation déjà bien en-deçà de celui observé aux élections provinciales et fédérales.

Pour le candidat de Projet Montréal à la mairie, cela n’est pas dû qu’à un manque d’intérêt pour la chose locale, mais aussi à la complexité du processus.

«C’est compliqué. Une personne qui veut voter doit savoir si elle est inscrite sur les listes, aller ou appeler au bureau électoral pour s’inscrire», explique-t-il.

Il faut prendre les moyens pour que les gens puissent voter. C’est un exercice démocratique essentiel.

Will Prosper, candidat de Projet Montréal à la mairie de Montréal-Nord

Ces barrières touchent surtout les personnes à bas revenus, les jeunes et les personnes racisées, soit «tout un pan de la population de Montréal-Nord», fait-il valoir.

Il promet donc de simplifier le processus, en allongeant la période de révision de liste à plus de six jours, notamment.

Le vote postal… pas avant 2025

La sortie de Will Prosper s’est tenue au lendemain du dévoilement de la plateforme électorale de Projet Montréal, dans laquelle le vote postal figure parmi les premiers engagements. Or, le parti de Valérie Plante a fermé la porte ce printemps à l’élargissement du vote postal pour les présentes élections, malgré les demandes de l’opposition.

Dans ce contexte, la mairesse de Montréal-Nord Christine Black, qui porte la bannière d’Ensemble Montréal, trouve la sortie de Will Prosper «ironique».  

«Ça fait plusieurs fois qu’on demande le vote postal et l’équipe de Valérie Plante a toujours refusé, alors qu’on sait que d’autres villes, comme Laval et Longueuil, l’ont mis en place. C’est très bizarre qu’ils mettent ça dans leur plateforme. Ils auraient pu le faire cette fois-ci», rappelle l’élue, qui sollicitera un autre mandat le 7 novembre.

Elle souligne qu’elle a toujours été motivée à améliorer l’engagement citoyen, en tant que mairesse de Montréal-Nord, mais aussi à titre de directrice du Centre des jeunes l’Escale, poste qu’elle a occupé jusqu’à son élection, en 2016.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivant partout.

Articles récents du même sujet