Montréal-Nord

Montréal-Nord aura ses premiers dos d’âne permanents

Panneau indiquant un dos d'âne
Photo: Yohann Goyat/Métro

Montréal-Nord installera plus de 70 dos d’âne dans ses rues cet été. Une première dans l’histoire de l’arrondissement, qui n’a connu jusqu’ici que quatre dos d’âne temporaires, retirés à l’approche de l’hiver.

«C’est du jamais vu», déclare la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, en entrevue téléphonique avec Métro.

L’arrondissement n’a pas encore ciblé précisément où les dos d’âne seront installés, mais vise les alentours des parcs et des écoles, des endroits où les enfants et les personnes âgées sont nombreux à circuler.

Avancées de trottoir

Les dos d’âne ne sont qu’un «ingrédient de la recette» pour réduire la vitesse des automobilistes dans les rues, précise Mme Black.

L’arrondissement ira aussi de l’avant avec la construction de 24 nouvelles avancées de trottoir. Ce type d’aménagement permet de réduire la distance que les piétons doivent parcourir pour traverser la rue, en plus de les rendre plus visibles pour les automobilistes.

C’est une très bonne nouvelle pour Montréal-Nord. […] C’est une série de mesures pour apaiser la circulation. Avec la pandémie, les gens restent beaucoup à la maison, ils circulent plus localement, autour de chez eux.

Christine Black, mairesse de Montréal-Nord

Traverses piétonnes

Les silhouettes grandeur nature d’écoliers resteront d’ailleurs au centre de certaines rues, afin d’inciter les automobilistes à ralentir.

L’arrondissement en avait installé une trentaine à l’approche de la rentrée scolaire, mais dix sont brisées et seront remplacées.

Les cinq traverses piétonnes de l’arrondissement seront aussi dotées de panneaux lumineux.  C’était déjà le cas depuis l’an dernier sur la rue de Charleroi, près de l’avenue Balzac. Il reste à installer des panneaux pour les traverses Léger-Brunet, Rolland-Lamy, Monselet-Gariépy ainsi que devant la Maison culturelle et communautaire, sur le boulevard Rolland.

Près de 600 000$ de travaux

Lors de la séance du conseil du 11 avril, l’arrondissement a octroyé deux contrats totalisant près de 600 000$ pour permettre ces travaux.

Le Groupe Rock-Sol a obtenu un contrat de près de 337 100$ pour la construction des passages surélevés pour piétons et des avancées de trottoir.

De leur côté, Les Pavages Dancar seront responsables de l’installation des dos d’âne, pour une somme d’un peu plus de 255 650$.

Il s’agit d’une «première vague» de dos d’âne, souligne la mairesse Black. L’arrondissement pourrait retourner en appel d’offres dès cette année pour en installer d’autres.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet