Montréal-Nord

Du tournoi de Basket de rue au rêve américain

Shawn Barthélémy
Shawn Barthélémy est le président d’honneur du 28e tournoi de Basket de rue. Photo: Anouk Lebel / Métro

Chris Boucher, Luguentz Dort, Bennedict Mathurin: bien avant d’entrer dans la NBA, ces trois étoiles de Montréal-Nord ont participé au tournoi de Basket de rue de la Maison des jeunes L’Ouverture, au parc Le Carignan. Président d’honneur de la 28e mouture, Shawn Barthélémy espère suivre leurs traces.

Depuis deux ans, l’athlète de 23 ans évolue dans la National Collegiate Athletic Association (NCAA), au sein du Crimson Storm de l’Université Southern Nazarene, en Oklahoma.

D’ici un ou deux ans, il compte inscrire son nom au repêchage de la NBA, comme l’a fait Benedict Mathurin, choisi au sixième rang par les Pacers de l’Indiana.

Entre-temps, l’étudiant et athlète revient temporairement à ses racines, à Montréal-Nord, pour le très réputé tournoi de Basket de rue de la MDJ.

«Je veux montrer l’exemple et encourager les jeunes. À leur âge je jouais dans ce tournoi-là et maintenant, je poursuis mes rêves », explique-t-il en entrevue avec Métro.

Tout est possible même si tu viens de Montréal-Nord, c’est l’exemple que je veux donner.

Shawn Barthélémy, président d’honneur du 28e tournoi de Basket de rue

De précieux souvenirs

Shawn Barthélémy a eu la piqûre du basket la première fois qu’il a touché à un ballon, à  7 ou 8 ans.

«J’ai commencé à jouer avec mon frère et ça m’a permis de me faire plein d’amis que j’ai encore maintenant», raconte-t-il. Il garde de précieux souvenirs du tournoi de Basket de rue, qu’il a remporté en 2016, avant de s’envoler vers les États-Unis poursuivre ses rêves.

«Tout le monde aimait ça parce que c’est dans ton coin et que toute ta famille et tes amis peuvent venir te regarder », confie-t-il, réservé, mais les yeux brillants.

Partie de basketball
Le dernier tournoi a eu lieu en 2019. Les joueurs fouleront à nouveau le terrain du 4 au 7 aout 2022.

La passion du ballon

Le tournoi n’a pas eu lieu dans les deux dernières années, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Les jeunes organisateurs espèrent que le retour se fera en force, avec des jeunes de tous horizons et niveaux.

Plus que le rêve de la NBA, c’est la passion du ballon qui les nourrit.

«Même si je ne me rends pas loin dans le basket, c’est quelque chose que je ne vais jamais lâcher. […] Ça m’apporte du plaisir, ça me rend calme. Quand j’ai des problèmes, c’est là que je me retrouve», explique Stevens Valentin, un cégépien de 18 ans qui participe au tournoi depuis 2015.

«J’ai toujours été motivé à jouer, ça m’a toujours aidé dans les moments difficiles», renchérit son frère jumeau Evens. Pour sa part, Velira Fatal a décidé de participer à l’organisation après avoir été spectatrice pendant des années. «J’aime regarder et organiser», affirme-t-elle, un sourire en coin.

Le tournoi aura lieu au parc Le Carignan du 4 au 7 août. Il reçoit notamment le soutien de l’arrondissement de Montréal-Nord, de la Caisse populaire Desjardins de Montréal-Nord et du bureau de circonscription de Paule Robitaille.

De gauche à droite, Velira Fatal, Sheilla Fortuné, directrice de la MDJ l’Ouverture, Shawn Barthélémy, président d’honneur, Stevens et Evens Valentin.
De gauche à droite, Velira Fatal, Sheilla Fortuné, directrice de la MDJ l’Ouverture, Shawn Barthélémy, président d’honneur, Stevens et Evens Valentin.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet